LSM Newswire

Monday, October 19, 2009

La collection des Impatients s'expose en prłęsentant les ëýuvres d'Antonio Mazza

Montrłęal, le mercredi 14 octobre 2009-Le commissaire łÔric Mattson et la directrice głęnłęrale des Impatients, Lorraine Palardy, sont heureux de prłęsenter, pour la premił«re fois, les ëýuvres de l'artiste Impatient Antonio Mazza dans le cadre de l'exposition Č┤ Antonio Mazza, Le quotidien, Les łęcritures Ȭ. L'exposition sera prłęsentłęe du 14 octobre au 18 dłęcembre 2009.

Antonio Mazza est nłę en 1964 łŢ Montrłęal, d'une famille d'origine italienne. Il frłęquente les ateliers depuis le tout dłębut de la crłęation des ateliers. Il utilise des crayons aquarelle pour illustrer avec des effets visuels trł«s colorłęs de petites narrations pleines de dłętails soigneusement ordonnłęs. De nombreuses descriptions vivantes disent ses souvenirs avec cocasserie. Au premier abord, c'est błęnin parfois młüme gentiment inoffensif. Une lecture un peu plus attentive nous fait dłęcouvrir l'imminence du malheur : le professeur va słęvir, l'espił«gle sera douloureusement łęlectrocutłę, et, quant łŢ nous, nous cesserons de trouver le dessin simplement drłąle.

łÔric Mattson est un commissaire indłępendant montrłęalais qui poursuit deux passions : la musique et l'art brut. Son travail en audio est reconnu tant sur la scł«ne locale qu'łŢ l'łętranger. Cofondateur de la regrettłęe Sociłętłę des arts indisciplinłę, devenu travailleur indłępendant, il s'associe en l'an 2000 aux Impatients. Aprł«s de nombreuses annłęes łŢ dłęvelopper le site internet de la FATABQ et łŢ effectuer la documentation des concerts et des expositions qu'elle produit, il rłęalise ici une exposition majeure, celle d'Antonio Mazza, une des figures emblłęmatiques des Impatients, conteur en images peintes du quotidien.
Le Centre Les Impatients a pour double mission d'offrir un lieu d'expression artistique aux personnes souffrant de problł«mes de santłę mentale et de favoriser les łęchanges avec la communautłę par la diffusion de leurs rłęalisations.

L'exposition Antonio Mazza, Le quotidien, Les łęcritures sera prłęsentłęe du 14 octobre au 18 dłęcembre 2009. La galerie sera ouverte du lundi au vendredi de 10 h łŢ 17 h et le samedi et dimanche de 13 h łŢ 17 h.

Les Impatients
100, rue Sherbrooke Est,4e łętage łŢ Montrłęal
Information : 514-842-1043

Labels: , ,

Pierre Gauvreau et Janine Carreau vont envahir la Galerie Michel-Ange dans le Vieux-Montrłęal du 14 octobre au 1er novembre 2009


EXPOSITION du 14 octobre au 1er novembre 2009.
łÔCHOS D'UN AUTRE MONDE
VERNISSAGE, le 14 octobre dł«s 18 heures.


Notre łęquipe sera łŢ votre disposition pour vous faire dłęcouvrir l'univers fascinant des Cadavres exquis de Pierre Gauvreau et Janine Carreau. On pourra en voir une trentaine, ainsi que des tableaux individuels qui permettront de mieux identifier la participation de chacun dans l'ëýuvre exłęcutłęe łŢ deux, toujours sans voir la contribution de l'autre avant le dłęvoilement final, selon l'impłęratif du jeu surrłęaliste. On aura accł«s łŢ des ëýuvres rłęcentes et łŢ quelques ëýuvres charnił«res, qui nous permettront de comprendre leur parcours individuel.

Peintre, rłęalisateur, auteur et pionnier de la tłęlłęvision, Pierre Gauvreau s'est vu attribuer plusieurs reconnaissances par le grand public et par ses pairs. Ce signataire de Refus Global, continue łŢ Quatre-Čévingt-sept ans, de peindre avec la dłętermination du jeune homme en colł«re. Janine Carreau, elle travaille la peinture et la photographie et intł«gre les deux dans ses photomontages.

En dłęcidant de vivre ensemble il y a bientłąt trente-quatre ans, ils ont fait le pacte d'axer leur vie sur la crłęation. Ils n'ont pas dłęrogłę. Janine Carreau pratique le cadavre exquis depuis plus de vingt-cinq ans, mais surtout avec Pierre Gauvreau depuis quinze ans. Leurs ëýuvres sont modernes, explosives, łęnergisantes. Que ce soit sur toile avec des caches, ou łŢ la manił«re Č┤ montrłęalaise Ȭ comme l'appelle Ray Ellenwood dans un texte de l'ouvrage qui accompagne l'exposition, les ëýuvres sont toujours imprłęvues. Les pił«ces dłęcoupłęes de manił«re łęgales et structurłęes ou libres, permettent un dialogue que Carreau et Gauvreau s'amusent łŢ renouveler. Leurs flamboiements ne sont pas sans rappeler leur jardin. Osez płęnłętrer dans cet univers unique aux mille et deux couleurs.

Labels: ,

Saturday, October 3, 2009

30e saison : 2009-2010ĺ─« productions Supermusique łęvłęnement spłęcial 30 ans

Samedi 10 octobre 2009, 14h łŢ 16h dans 14 galeries d'art contemporain du Belgo
ĺ─«BELGOrientation du Torontois Scott Thomson
ĺ─«Dans les quatre łętages supłęrieurs du magistral łędifice belgo, ĺ─«un jeu de piste tracłę pour des artistes de la musique, de la danse et des arts visuels.ĺ─«
Entrłęe libre (Gracieusetłę La Paryse Snack Bar)
ĺ─«372, rue Sainte-Catherine Ouest, Montrłęal [Młętro McGill / Młętro Place-des-Arts]
ĺ─«http://www.supermusique.qc.ca
ĺ─«
Pour cłęlłębrer ses 30 ans, Productions SuperMusique invite le public łŢ un grand jeu de piste dans les quatre łętages supłęrieurs du magistral łędifice BELGO et łŢ participer łŢ une grande ëýuvre spatialisłęe, BELGOrientation du compositeur torontois Scott Thomson. ĺ─«Muni dĺ─˘une partition (telle une carte dĺ─˘orientation), chaque visiteur pourra łŢ sa guise suivre un trajet imaginłę pour 20 musiciens de lĺ─˘Ensemble SuperMusique, dix danseurs et une vingtaine dĺ─˘artistes en arts visuels, dont les ëýuvres sont exposłęes dans les quatorze galeries participantes. Une expłęrience hors du commun et lĺ─˘entrłęe est libre ! ĺ─« ĺ─«

Les musiciens

ĺ─«Ensemble SuperMusique : Scott Thomson, direction ; Gordon Allen, trompette ; Młęlanie Auclair, violoncelle ; Rłęmy Błęlanger de Beauport, violoncelle ; Antoine Berthiaume, guitare ; Nicolas Caloia, contrebasse ; Isaiah Ceccarelli, percussion ; Jean Derome saxophone, flł¬te, objets ; Lori Freedman, clarinettes ; Joane Hłętu, saxophone, voix ; Kathy Kennedy, voix ; Diane Labrosse, łęchantillonneur, accordłęon ; Philippe Lauzier, saxophone, clarinette ; Pierre-Yves Martel, viole de gambe ; Jean Renłę, alto ; Danielle P Roger, percussion ; Alexandre St-Onge, basse łęlectrique ; Pierre Tanguay, percussion ; Martin Tłętreault, tourne-disques ; Rainer Wiens, guitare, kalimba ; Joshua Zubot, violon.ĺ─«

Les danseurs

ĺ─«Louise Błędard, Sophie Corriveau, Nicolas Filion, Susanna Hood, Emmanuel Jouthe, Patrick Lamothe, Julie Lassonde, łÔlodie Lombardo, Słęverine Lombardo, Daniel Soulił«res.ĺ─«

Les artistes qui exposent dans les galeriesĺ─«

Jessica Auer, Jim Campbell, Olga Chagaoutdinova, Renłę Derouin, Bettina Forget, Thomas Kneubł║ler, Rachel Lacroix, Vincent Lafrance, Michael Love, Jaber Lutfi, Colyn Lyons, David Naylor, Pavel Pavlov, Jack Pierson, Sylvie Readman, Denis Rousseau, Andrea Rutkauskas, Marcello Troche, les finalistes du prix Albert Dumouchel et les artistes de lĺ─˘Association indłępendante de lĺ─˘art.ĺ─«

ĺ─«Il a trente ans, en 1979, Productions SuperMusique (alors SuperMłęmłę) entreprenait une aventure qui lĺ─˘a amenłę łŢ parcourir des territoires alors peu explorłęs, ceux de la musique actuelle. La trentił«me saison de PSM, intitulłęe Musiques topographiques, sous la direction artistique des musiciennes Joane Hłętu et Danielle Parlardy Roger, tłęmoigne toujours de lĺ─˘effervescence de cette qułüte.ĺ─«

ĺ─«En collaboration avec Danse-Citłę, Studio 303 et quatorze galeries et centres dĺ─˘artistes en arts visuels du Belgo : Projex-Mtl Galerie #212 + Galerie Division #311 + Centre des arts actuels SKOL #314 + Galerie B-312 #403 + Galerie [SAS] #416 + Galerie Kłęrozł«ne #420 + Galerie dĺ─˘art contemporain Visual Voice #421 + Arprim #426 + Centre dĺ─˘exposition Circa #444 + SBC Galerie dĺ─˘art contemporain #507 + Galerie Joyce Yahouda #516 + Galerie Trois Points #520 + Galerie Lĺ─˘envol #522 + Les territoires #527. Cet łęvłęnement a reł▀u lĺ─˘appui du Conseil des arts et des lettres du Qułębec, du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de Montrłęal, de la Fondation Socan et de La Paryse Snack Bar.ĺ─«

Labels: , , , ,

Tuesday, September 22, 2009

L'artiste cubaine Susana Pilar Delahante Matienzo łŢ la Fonderie Darling dans le cadre de la Rłęsidence des Amłęriques du Conseil des arts de Montrłęal

Montrłęal ĺ─ý Le Conseil des arts de Montrłęal et la Fonderie Darling, Centre dĺ─˘arts visuels ont le plaisir dĺ─˘annoncer la słęlection de lĺ─˘artiste cubaine Susana Pilar Delahante Matienzo dans le cadre de la Rłęsidence des Amłęriques.

Inaugurłęe łŢ lĺ─˘automne 2008, cette rłęsidence du Conseil des arts de Montrłęal (CAM) łŢ la Fonderie Darling accueille en alternance des artistes, critiques et commissaires de tout le continent amłęricain, y compris le Canada et les łÔtats-Unis. Dĺ─˘une durłęe totale de six mois, la rłęsidence permet de recevoir un artiste pour quatre mois, puis un commissaire indłępendant ou un critique dĺ─˘art pour deux mois. La participation de commissaires indłępendants et de critiques dĺ─˘art contribue au rayonnement de la crłęativitłę artistique montrłęalaise ainsi quĺ─˘au rłęseautage entre les villes. Cette rłęsidence vise ainsi łŢ encourager un vłęritable travail de collaboration internationale tout en favorisant le dłęveloppement des artistes et des organisations artistiques.

Susana Pilar Delahante Matienzo sĺ─˘intłęresse par le biais de la photographie aux rłęalitłęs cachłęes et aux młęcanismes qui occultent ces dernił«res. Son travail sĺ─˘articule notamment autour de la thłęmatique de la mort. Se mettant elle-młüme en scł«ne dans plusieurs de ses projets, elle a entre autres abordłę la violence faite aux femmes cubaines. Plus rłęcemment, lĺ─˘artiste nĺ─˘a pas hłęsitłę łŢ cłęder lĺ─˘espace dĺ─˘exposition qui lui łętait dłęvolu łŢ un groupe de prłęvention du sida. Lors de son słęjour łŢ la Fonderie Darling cet automne, elle souhaite rłęaliser une słęrie photographique en collaboration avec une famille multiethnique montrłęalaise. Susana Pilar Delahante Matienzo habite et travaille łŢ La Havane. Elle a obtenu un diplłąme en Beaux-Arts du High Institute of Art (Cuba) en 2008.

Le comitłę de słęlection łętait composłę de Stłęphane Aquin, conservateur de l'art contemporain au Musłęe des beaux-arts de Montrłęal, Marie-Michł«le Cron, conseillł«re pour les arts visuels au CAM, Jocelyne Alloucherie, artiste visuelle et membre du Conseil dĺ─˘administration de la Fonderie Darling et Marie Fraser, professeure au dłępartement dĺ─˘histoire de lĺ─˘art de lĺ─˘UQAM et commissaire.

La Rłęsidence des Amłęriques du Conseil des arts de Montrłęal s'ajoute aux autres rłęsidences internationales de la Fonderie Darling, notamment la Rłęsidence suisse du Conseil des arts et des lettres du Qułębec, la Rłęsidence internationale du Conseil des arts du Canada et la Rłęsidence croisłęe France-Qułębec.

Labels: , , ,

Friday, September 18, 2009

Parisian Laundry est fił«re de prłęsenter ĺ─˙Postłęritłę ĺ─ý Posterityĺ─¨

English follows.


Montrłęal ĺ─ý PARISIAN LAUNDRY est fił«re de prłęsenter ĺ─˙Postłęritłę ĺ─ý Posterityĺ─¨, la premił«re et tant attendue exposition solo de notre trio dĺ─˘artistes qułębłęcois BGL, su 26 septembre au 21 novembre 2009.



Lĺ─˘ATTITUDE PARISIAN LAUNDRY BGL


Nous nous łętions donnłę rendez-vous dans une de ces grandes stations płętrolił«res qui accueillent un comptoir łŢ cafłę, approvisionnłę la voiture en musique, en essenceĺ─ Une enfant de 10 ans nous accompagnait dans cette rłęgion situłęe sur la Rive-Sud de Qułębec quĺ─˘on appelle La Beauce, une campagne magnifique et dense, modestement peuplłęe, plus prł«s de la ville de Qułębec que de Montrłęal.


Nous avons roulłę pendant presque 4 heures, nous nous sommes perdues dans toutes les Rue Principale de tous les villages qui portaient des noms comme Saint-Jacques-de-Leeds et Sainte-Agathe-de-Lobtinił«re. Nous nous sommes tellement, tellement perdues, et nous avions seulement quelques gorgłęes dĺ─˘eau de source et une poignłęe dĺ─˘arachides au vinaigre pour nous garder en vie (bon dĺ─˘accord, jĺ─˘exagł«re). Nous avons aussi blagułę au sujet de paysages qui ressemblaient łętrangement łŢ des ëýuvres dĺ─˘Ed Burtynsky, et la tradition de la peinture de paysageĺ─ Nous avons roulłę ainsi, łŢ travers ce no manĺ─˘s land, jusquĺ─˘łŢ ce que nous trouvions enfin le Rang Saint-Jean dans le village de Saint-Sylvestre. Nous sommes arrivłęes en łęcoutant la musique de MIA dans le tapis, en chantant et en prenant des poses hyper urbaines et caricaturales. Nous avons trouvłę le trio qułębłęcois BGL łŢ lĺ─˘ouvrage. Ils sĺ─˘affairaient łŢ tremper des squelettes de sapins dans une peinture dĺ─˘un vert hyper vif, saturant la couleur naturelle de lĺ─˘arbre par celle artificielle de leur choix.


Słębastien Giguł«re a achetłę la maison il ya quelques annłęes. La cave en pierre, creusłęe łŢ la pelle tłęmoigne de lĺ─˘histoire du błótiment construite łŢ la fin du XIXe sił«cle, de la rudesse de la terre, de la neige et de la solitude.


Aprł«s la visite de lĺ─˘atelier, nous avons dłęgustłę un lunch typique au casse-croł¬te du village dĺ─˘łŢ cłątłę: le classique cheeseburger, une poutine qui aurait pu nourrir une famille de 8 personnes au completĺ─ BGL a mangłę łŢ la hłóte, des nuages denses apparaissaient łŢ lĺ─˘horizon derrił«re les montagnes: ils devaient retourner rapidement łŢ lĺ─˘atelier pour ranger les arbres peints łŢ lĺ─˘abri dans la grange. Parisian Laundry voue toute sa programmation de lĺ─˘automne 2009 łŢ une ëýuvre majeure de BGL qui prłęsentera un nouvel environnement immersif sur les 3 łętages de la galerie.


Postłęritłę-Posterity tłęmoigne de signes locaux, de bouffe et de la campagne. Cĺ─˘est la suite de cette exploration de notre relation avec la nature que poursuit BGL. Nous devinons le paysage canadien transformłę dans une rłęalitłę actuelle, une lutte entre lĺ─˘environnement et ce qui est artificiel. Nous devenons hyper conscients de nos habitudes dĺ─˘interminable consommation et de cette culture du jetable. Cĺ─˘est en fait ce quĺ─˘exploite BGL avec ce projet en utilisant des objets et des matłęriaux recyclłęs remaniłęs et prłęsentłęs dans le contexte de la galerie dĺ─˘art. Cette importante exposition prłęsentera une fabrique dĺ─˘arbre de Noł┤l, ainsi quĺ─˘un marchłę aux puces contenant des objets tłęmoins de lĺ─˘atelier et dĺ─˘installations łęphłęmł«res. Devenons des touristes!


BGL a błęnłęficiłę du Programme de soutien łŢ la production de l'OEil de Poisson.


----------


BGL ĺ─ý POSTłÔRITłÔ/POSTERITY

26 septembre ĺ─ý 21 novembre, 2009

Vernissage publique le 25 septembre, de 8:00 łŢ 10:00. Les artistes seront prłęsents

Informations: Jeanie Riddle ou Silvia Casas

t: 514.989.1056 info@parisianlaundry.com


Montrłęal, September 10 2009 ĺ─ý PARISIAN LAUNDRY is proud to present BGLĺ─˘s first solo exhibition ĺ─˙Postłęritłę ĺ─ý Posterityĺ─¨ in the spectacular industrial gallery, from September 26 to November 21, 2009.


-------


PARSIAN LAUNDRY BGL SWAGGER LIKE US


We meet at the ubiquitous petrol station cum coffee stand, loading the car with music, gas and a ten year old and are off to the lower north shore of Quebec- a region know as La Beauce- gorgeous and dense country side, modestly populated, nearer to Quebec City than Montreal.


We drive for almost 4 hours, lost in one street villages with names like Saint-Jacques-de-Leeds, St. Phillippe and Sainte-Agathe-de-Lobtinił«re. We are lost lost lost with only a few sips of water and a few handfuls of vinegared peanuts between the 3 of us to keep us nourished and alive (ok I exaggerate) and joking about finding Ed Burtynsky landscapes and the tradition of plein air landscape painting until finally we find the Rang Saint-Jean in the town of Saint-Sylvestre. We are blasting MIA and posturing urbanism, only to find the Quebec based trio BGL working away. They are drenching skeletons of last years pine trees in the densest of pthalo green, saturating the natural with their artificial color choice.


Słębastien bought the farmhouse a couple of years ago. Built in the 1800ĺ─˘s, the basement cave seeps history and one reads the harshness of the land, the snow, and the solitude.


After our ĺ─˛studio visitĺ─˘, we head for lunch to a local casse-croł¬te where we enjoy the familiar cheeseburger and portions of poutine large enough to fuel a family of 8! BGL eat with haste, enormous rain clouds are creeping over mountains and they will have to bring their saturated trees into the barn for safekeeping and art making.


Parisian Laundry will dedicate its entire fall program to a major solo work by Quebecois collaborators BGL who will present a brand new immersive work on all three levels of the gallery.


In Postłęritłę-Posterity we witness a translation of local signage, foodstuff and countryside. It is a continuation of BGLĺ─˘s investigation of our unpredictable relationship with nature. We feel the Canadian landscape transformed into the actual, a wrestling of environment and the artificial. We become hyper aware of our boundless consumption and throwaway culture and this, in fact is exactly what BGL are engaging with- a recycling and reusing of materials all restaged and recontextualized in the gallery. This massive exhibition will present a seasonal ornamental tree factory as well as a ĺ─˛Marchłę aux puces (flea market)ĺ─˘ showing off over 10 years of studio ephemera. We are tourists.


BGL received financial help from the Production Program of Lĺ─˘oeil de Poisson, Qułębec, QC.


--------


BGL ĺ─ý POSTłÔRITłÔ/POSTERITY

September 26 ĺ─ý November 21, 2009

Public vernissage on September 25, 8-10pm. The artists will attend.

Information: Jeanie Riddle or Silvia Casas

t: 514.989.1056 info@parisianlaundry.com

Labels: , , ,

Wednesday, February 25, 2009

Vernissage: Galerie Wilder & Davis: Inde & Laos


INDE & LAOS

par

Elizabeth Knox

Vernissage : vendredi 6 mars łŢ 18 h 30

du 6 mars au 29 mai 2009

La galerie Wilder & Davis a l'honneur de prłęsenter les ëýuvres photographiques de Elizabeth Knox du 6 mars au 29 mai 2009. Les photographies prłęsentłęes proposent une łętonnante reprłęsentation de l'Inde et du Laos, de leurs terres et habitants magnifiques. Les portraits słęlectionnłęs, les paysages et les scł«nes de la vie quotidienne, sont non seulement un kalłęidoscope de couleurs et de textures, mais se veulent aussi łütre tłęmoins de la dignitłę et de la fiertłę des sujets photographiłęs.

Młüme si beaucoup vivent dans la misł«re, Elizabeth Knox a łętłę surprise de trouver au cours de son voyage, des personnes enthousiastes et rłęceptives łŢ l'approche de son objectif. Au-delłŢ des diffłęrences de cultures et de langues, la photographe a saisi de rares et prłęcieuses occasions d'łętablir avec l'indigł«ne un rapport immłędiat et intime. En dłętournant dłęlibłęrłęment notre attention des conditions de vie atroces de ses sujets, elle produit l'impact visuel.

Ces photographies explorent aussi bien l'ordre et le sacrłę que le chaos et le profane, et elles nous donnent accł«s łŢ une force inexplicable qui contribue łŢ l'łęquilibre de la vie quotidienne de cette sociłętłę. Les images du Laos, au contraire, prłęsentent un univers relaxant, moins peuplłę, et principalement rural, oł╝ le rythme de vie y est beaucoup plus lent et paisible qu'en Inde. En fait, ces images prenantes amł«nent łŢ rłęflłęchir et cłęlł«brent la beautłę : d'un paysage, d'une personne, d'un rituel ou d'une culture aux fabuleux contrastes.

Le grand public et les młędias sont cordialement invitłęs łŢ rencontrer l'artiste łŢ l'occasion du vernissage, vendredi 6 mars łŢ partir de 18 h 30.


Pour plus d'informations, veuillez contacter Elizabeth Barbosa, responsable de la galerie (514) 289-0849

Heures d'ouverture: du lundi au samedi de 9 h 30 łŢ 18 h 00.

Lieu :

Wilder & Davis, 257 rue Rachel Est (entre Henri-Julien et Laval, metro Mont-Royal)

wilder_davis@yahoo.com.

Labels: , , ,

Tuesday, September 2, 2008

Galerie Wilder & Davis: Exposition Dessins de Donald Andrus

Galerie Wilder & Davis

Dessiner dans une langue łętrangł«re

Dessins

de

Donald Andrus

Vernissage: vendredi 12 septembre 2008 dł«s 18 h

Du 12 septembre au 30 novembre 2008


La galerie Wilder & Davis a l'honneur de prłęsenter une słęlection de rłęcents dessins de Donald Andrus, du 12 septembre au 30 novembre 2008. Aprł«s une interruption de quarante ans, l'artiste est retournłę łŢ sa table łŢ dessin le 25 dłęcembre 2006, et a depuis produit une słęrie de travaux surprenants de cohłęrence.

Les ëýuvres exposłęes rłęvł«lent un processus łęvolutif qui commence łŢ un moment oł╝ le dessin a quelque chose d'une Č┤ langue łętrangł«re Ȭ pour l'artiste ; puis l'łęvolution du travail continue łŢ servir de journal visuel de la redłęcouverte son młędium. On retrouve dans les premiers travaux des łęlłęments calligraphiques forts, mis en valeur łŢ travers la słęrie par des changements constants de młędiums et d'łęchelles. L'ëýuvre produite depuis les deux dernił«res annłęes semble avoir łętłę accomplie dans un effort conscient de dessiner Č┤ łŢ propos Ȭ du dessin.

Le dessin a toujours łętłę une pratique fondamentale dans de nombreux processus artistiques. Donald Andrus semble ici vouloir nous montrer que młüme si le dessin reste aujourd'hui souvent dans l'ombre de l'ëýuvre, il reste une forme d'art łŢ part entił«re qui n'a pas encore disparu.

Le grand public et les młędias sont cordialement invitłęs łŢ rencontrer l'artiste łŢ l'occasion du vernissage le vendredi 12 septembre 2008 łŢ partir de 18 h.


Nłę en łÔcosse, łŢ Dingwall, Donald Andrus a łętudiłę l'histoire de l'art et les arts visuels łŢ l'Universitłę de Toronto oł╝ il obtient une małĂtrise en histoire de l'art. Il devient professeur en histoire de l'art łŢ l'Universitłę Concordia oł╝ il enseigne jusqu'en 1996. Il prend ensuite prłęmaturłęment sa retraite pour travailler łŢ plein temps dans son atelier. Donald Andrus expose rłęgulił«rement depuis 1988 et a rłęcemment eu une exposition rłętrospective de son travail des quinze dernił«res annłęes au Confederation Centre Art Gallery de Charlottetown, sur l'łÚle-du-Prince-łÔdouard. On retrouve son travail dans les collections du Confederation Centre Art Gallery de Charlottetown, de la Beaverbrook Art Gallery, de la PEI Art Bank et dans les collections d'entreprises tels que la firme d'avocats MacIness, Stewart łŢ Halifax en Nouvelle-łÔcosse.


Pour plus d'informations , veuillez contacter Elizabeth Barbosa , responsable de la galerie (514) 289-0849

Heures d'ouverture: du lundi au samedi de 9 h 30 łŢ 18 h 00.

Lieu :

Wilder & Davis , 257 rue Rachel Est (entre Henri-Julien et Laval , metro Mont-Royal)

wilder_davis@yahoo.com


Labels: , ,

Tuesday, July 22, 2008

Provocation - ARTundressed, une exposition łęrotique et sensuelle internationale łŢ Montrłęal



ARTundressed
Festival d'art łęrotique de Montrłęal, du 12 au 17 aoł¬t de 14h00 łŢ 23h00
Musłęe Juste pour rire 2100 boul. Saint-Laurent, Montrłęal


Dans le cadre de l'łęvłęnement " Provocation Sensualitłę łÔrotisme " et en collaboration avec Le Bal łÔrotique et Erotic Signature, le Conseil des Arts du Qułębec (CAQ) accueille " ARTundressed " une exposition internationale en tournłęe (Miami, Montrłęal, Berlin, Amsterdam, Londres) avec plus de 150 artistes dont les Č˙uvres cłątoieront celles d'une trentaine d'artistes słęlectionnłęes par le Conseil.

Plusieurs Č˙uvres prłęsentłęes łŢ Montrłęal se retrouvent dans les tomes I et II du livre " The World's Greatest Erotic Art of Today ". Le tome III (sortie 2009) inclura aussi des Č˙ëýuvres d'artistes qułębłęcois.

Provocation Sensualitłę łÔrotisme, six journłęes pour promouvoir positivement la sensualitłę, l'łęrotisme et la beautłę łŢ travers les arts : arts visuels, danse, performances, dłęfilłęs de mode, musique, vidłęo, films, lancement de livres et bien d'autres surprises.



Le Bal łÔrotique



Par cet łęvłęnement, le Conseil des arts du Qułębec rejoint les objectifs du Bal łÔrotique :
Čů crłęer un łęvłęnement culturel annuel visant łŢ łęlargir les mentalitłęs sur la sensualitłę et l'łęrotisme ;
Čů offrir un environnement artistique pluridisciplinaire ;
Čů łętablir une plateforme de rłęflexion sur l'esthłętique et l'ouverture sur l'art łęrotique ;
Čů promouvoir la culture ainsi que la communautłę artistique Qułębłęcoises et Montrłęalaises.

Prix d'entrłęe par journłęe: 10$
Passeport aux six jours de programmation: 30$
Membre du CAQ - escompte de 50%


Labels: , , ,

Saturday, June 28, 2008

'Photographie transformative'

Vernissage de l'exposition
Č┤ Photographie transformative Ȭ

Montrłęal, le 27 juin 2008. Le vernissage de l'exposition Č┤ Photographie transformative Ȭ aura lieu le jeudi 3 juillet, de 18 h łŢ 21 h, łŢ la Galerie Mazarine, situłęe au 1448A, rue Sherbrooke Ouest, Montrłęal, dans le prestigieux Quartier du Musłęe. Le photographe B. Simhananda sera prłęsent lors de la soirłęe afin de rencontrer le public et de s'entretenir avec les młędias.

Ce vernissage a lieu dans le cadre de la premił«re exposition de photos de B. Simhananda qui se tient du 26 juin au 12 juillet 2008 łŢ la Galerie Mazarine. Les heures d'ouverture de la Galerie Mazarine sont du mardi au vendredi de 10 h łŢ 18 h et le samedi de 10 h łŢ 17 h.

Les photographies de B. Simhananda nous amł«nent łŢ voir le monde avec une perspective nouvelle. Laissez-vous imprłęgner par la beautłę et les mystł«res de notre planł«te Terre et des extraordinaires gens qui l'habitent.

B. Simhananda, d'une łętincelle d'amour et d'humour, touche celui qui regarde. Amusez-vous łŢ dłęcouvrir la subtile signification inhłęrente łŢ chacune des photographies qu'il expose pour la toute premił«re fois łŢ Montrłęal.

łÔrudit, poł«te, amant de la musique, auteur et collectionneur d'art, B. Simhananda, cet avide voyageur de notre Terre, capture łŢ travers sa lentille l'essence de ses nombreux voyages. Cette passion qui l'habite depuis plus de 35 ans est reflłętłęe łŢ travers l'amour des gens, des lieux empreints de beautłę et, bien sł¬r, de la planł«te qu'il aime tant parcourir.

B. Simhananda est le rłęcipiendaire d'un prestigieux prix Č┤ Gold Ȭ du Nautilus Book Awards 2008 dans la catłęgorie Č┤ Art/Gift/Specialty Ȭ pour son livre de photographies intitulłę Č┤ Buddhas, Bodhisattvas, Khadromas and the Way of the Pilgrim Ȭ, paru aux Publications Orange Palm. Le Nautilus Book Awards est un prix littłęraire amłęricain de renommłęe internationale qui honore les livres contribuant łŢ faire łęvoluer la conscience des lecteurs.

Pour tout renseignement, veuillez communiquer avec Josłęe D. Senłęcal au 514 261-2378.

Labels: , ,