LSM Newswire

Thursday, February 11, 2010

Sur Espace jazz, une webradio dĺ─˘Espace musique

JOIGNEZ-VOUS AU CLUB DE JAZZ DE STANLEY:
DłÔCOUVREZ, łÔCOUTEZ, JAZZEZ.
 
Montrłęal, jeudi 21 janvier 2010 ĺ─ý Lĺ─˘animateur STANLEY PłÔAN invite les młęlomanes et amoureux de jazz łŢ se joindre łŢ son nouveau Club de jazz oł╝ les internautes pourront partager ĺ─ý entre eux et avec le public ĺ─ý leurs pił«ces prłęfłęrłęes liłęes łŢ la thłęmatique du mois de la webradio Espace jazz.

Le Club de jazz de Stanley permet łŢ ses membres de błótir une słęlection musicale unique en proposant des ëýuvres. Pour ce faire, ils doivent łęcrire łŢ lĺ─˘animateur (en passant par Radio-Canada.ca/musique) et lui  soumettre leur suggestion. Les 100 premił«res pił«ces soumises sur chaque thł«me font lĺ─˘objet de la Č┤ Słęlection du club Ȭ que tous pourront łęcouter sur Espace jazz. 

La premił«re thłęmatique proposłęe est Č┤ Lĺ─˘amour Ȭ. Le prochain thł«me sera Č┤ Jazz au soleil Ȭ, jusquĺ─˘łŢ la fin mars, et il sera suivi de Č┤ Jazz et printemps Ȭ en avril. Visitez rłęgulił«rement la webradio pour tout savoir au fil des mois sur les thł«mes et les artistes invitłęs.

Unique en son genre, cette webradio dĺ─˘Espace musique propose du jazz en continue, rłęparti en six ambiances couvrant les łępoques et les styles : du classique łŢ lĺ─˘expłęrimental, en passant par le jazz moderne et les musiques du monde. Grłóce łŢ sa banque de plus de 15 000 pił«ces, Espace jazz permet łęgalement une łęcoute par genres et par instruments, selon les goł¬ts et les intłęrłüts de chacun. Autant les nłęophytes que les młęlomanes avertis peuvent y trouver un plaisir dĺ─˘łęcoute intense! Nĺ─˘oubliez pas non plus dĺ─˘y consulter le blogue de Stanley, auteur, animateur et grand passionnłę de jazz...

Cĺ─˘est une invitation! Nĺ─˘hłęsitez pas łŢ participer chaque mois au Club de jazz de Stanley : proposez vos coups de cëýur, partagez vos dłęcouvertes, discutez, jazzezĺ─ En participant tłąt dans le mois, peut-łütre verrez-vous votre proposition faire partie de la Č┤ Słęlection du club Ȭ!

Radio-Canada.ca/musique

Labels:

Friday, June 5, 2009

Culture Montrłęal solidaire de la Sociłętłę Radio-Canada

Convaincu que la Sociłętłę Radio-Canada (SRC) joue un rłąle crucial dans le dłęveloppement culturel partout au pays; que la SRC est un crłęateur et diffuseur de contenus dĺ─˘information et de divertissement profondłęment enracinłę dans les communautłęs et que la Sociłętłę doit pouvoir maintenir sa prłęsence partout au pays et, plus spłęcifiquement, continuer de głęnłęrer une quantitłę importante dĺ─˘emplois directs et indirects łŢ Montrłęal, Culture Montrłęal se joint aux citoyens et organismes ayant dłęjłŢ manifestłę leur soutien łŢ la sociłętłę dĺ─˘łÔtat. Nous demandons au gouvernement fłędłęral de prendre, sans tarder, la pleine mesure de la place quĺ─˘occupe la SRC dans le dłęveloppement sociołęconomique canadien et dĺ─˘assurer sa płęrennitłę.

Rappelons que pour faire face łŢ une situation łęconomique globalement difficile et łŢ un manque łŢ gagner annoncłę de 171 millions de dollars pour 2009-2010, la SRC sĺ─˘est tournłęe vers le gouvernement fłędłęral en mars dernier pour obtenir l'autorisation de mettre en place certaines mesures d'urgence, ce qui lui a łętłę refusłę. Consłęquemment, la sociłętłę dĺ─˘łÔtat a dł¬ amorcer un processus de coupures de postes qui rłęsultera, łŢ terme, dans la perte de quelque 800 emplois, dont prł«s de la moitiłę dans le secteur franł▀ais. La SRC devra aussi se dłępartir de certains de ses actifs.

Culture Montrłęal joint aujourdĺ─˘hui sa voix łŢ celle de plusieurs intervenants du milieu des arts, de la culture et de lĺ─˘information qui sĺ─˘inquił«tent des rłępercussions quĺ─˘auront les pertes dĺ─˘emplois et dĺ─˘actifs łŢ la Sociłętłę Radio-Canada. Un nouveau blogue citoyen, SOS Radio-Canada (
http://www.sosradiocanada.org), vient łęgalement de voir le jour. Le site explique en dłętail le contexte des coupures de personnel et recueille les tłęmoignages dĺ─˘appui envers la sociłętłę dĺ─˘łÔtat. Dĺ─˘autres actions, telles que des manifestations ou une płętition, pourraient łütre mises en place sous peu par les instigateurs de ce mouvement.

Il appert quĺ─˘en plus de devoir faire face łŢ cette crise, la SRC fasse lĺ─˘objet dĺ─˘une łęvaluation qui vise łŢ analyser la pertinence pour lĺ─˘łÔtat de conserver certaines sociłętłęs de la Couronne au sein de ses actifs. Des secteurs aussi stratłęgiques que lĺ─˘łęnergie (łÔnergie atomique du Canada), le transport (Via Rail) et la culture sont visłęs. Le Centre national des Arts, institution qui joue un rłąle central au niveau pancanadien dans la crłęation et la diffusion des arts, et la Sociłętłę Radio-Canada font partie de ce sombre tableau. Nous demandons au gouvernement dĺ─˘łęvaluer prudemment lĺ─˘ampleur et la gravitłę des consłęquences dĺ─˘une łęventuelle privatisation de ces institutions.

Culture Montrłęal invite ses membres et la population łŢ se tenir informłęs et łŢ sĺ─˘engager pour que soit assurłę un avenir serein et certain łŢ la Sociłętłę Radio-Canada. Notre travail de reprłęsentation ira naturellement en ce sens.

---


Fondłę en 2002, Culture Montrłęal est un mouvement citoyen et non partisan dont le mandat est dĺ─˘affirmer le rłąle central des arts et de la culture dans toutes les sphł«res du dłęveloppement de Montrłęal. Par le biais dĺ─˘activitłęs dĺ─˘analyse, de communication, de recherche et de concertation, Culture Montrłęal contribue łŢ łędifier lĺ─˘avenir de Montrłęal, młętropole culturelle. Lĺ─˘organisation błęnłęficie du soutien de ses membres, du ministł«re de la Culture, des Communications et de la Condition fłęminine du Qułębec, de la Ville de Montrłęal, de la Confłęrence rłęgionale des łęlus de Montrłęal et du Cirque du Soleil.


http://www.culturemontreal.ca/

Labels: ,

Thursday, March 26, 2009

Pour la FCCF : la couverture rłęgionale culturelle en sort fragilisłęe

Fłędłęration culturelle canadienne-franł▀aise - Visitez le site Web

Pour la FCCF : la couverture rłęgionale culturelle en sort fragilisłęe


Ottawa, le 26 mars 2009 : ł─ la suite des compressions łŢ Radio-Canada, la FCCF rłęagit. Č┤ Nous avions craint des coupures beaucoup plus importantes dans les rłęgions et celles-ci sont relativement łępargnłęes. Dans ce contexte budgłętaire particulił«rement difficile, l'effort qui a łętłę fait est salułę par la FCCF. Cependant, la disparition d'łęmissions culturelles telles Č┤ Les arts et les autres Ȭ en Ontario, Č┤ TamTam en Acadie Ȭ, ainsi que la dłęcision de mettre en veilleuse l'łęmission Č┤ Zeste Ȭ dans l'Ouest, et de rłęduire le nombre et la frłęquence d'łęmissions spłęciales, comme le Chant'Ouest, sont accablantes et viennent dłęfinitivement fragiliser la couverture rłęgionale culturelle et la prłęsence des artistes franco-canadiens sur le rłęseau de la SRC. Bien que nous comprenons les impłęratifs de la SRC, aujourd'hui est une journłęe bien sombre pour les milieux artistiques et culturels des communautłęs francophones et acadiennes. Ȭ dłęclare Mme Raymonde Boulay LeBlanc, Prłęsidente de la FCCF.

Pour la FCCF, la SRC est et doit rester un partenaire essentiel pour les arts et la culture de la francophonie canadienne. Č┤ C'est un incontournable łŢ notre appropriation des ondes et un lieu de diffusion privilłęgiłę pour les artistes, les produits de nos industries culturelles et nos grands łęvłęnements d'antenne, reflets de notre imaginaire collectif et de notre culture francophone. Ȭ insiste Mme Boulay LeBlanc.

La FCCF estime que la SRC doit demeurer un vłęritable espace młędiatique francophone, distinctif et rassembleur, porteur d'identitłę pour les francophones et acadiens, avec des łęmissions culturelles de qualitłę. Č┤ Il faut lui donner les moyens et le cadre qui lui permettront de mener łŢ bien ce rłąle. Il importe donc d'accorder łŢ la SRC les fonds et la latitude nłęcessaires pour maintenir sa force de frappe. Si le gouvernement fłędłęral considł«rait qu'un diffuseur public fort est une nłęcessitłę pour l'affirmation et la promotion de notre culture, il devrait se commettre en faveur d'un financement pluriannuel stable et suffisant. L'existence d'un diffuseur public ne doit en aucun cas rłępondre aux seuls impłęratifs du marchłę, la SRC doit rester encore et avant tout un service public engagłę qui partage les responsabilitłęs de la sociłętłę qui la finance et qu'elle dessert. VoilłŢ pourquoi, il est essentiel que des fonds adłęquats, prłęvisibles et rłęguliers soient consentis łŢ cette institution. Le gouvernement fłędłęral doit prendre des initiatives pour prłęserver le service public canadien qui aujourd'hui doit faire face łŢ des dłęfis łęconomiques et technologiques de plus en plus importants. Enfin, et au-delłŢ des questions de financement de la SRC, il y a ici des enjeux culturels qu'on ne peut ignorer. Ȭ de conclure Mme Boulay LeBlanc.

La FCCF est un organisme national dont la mission est de promouvoir l'expression artistique et culturelle des communautłęs francophones et acadienne. Elle rłęunit des reprłęsentants de sept regroupements nationaux en thłęłótre, en littłęrature, en chanson-musique, en arts młędiatiques et en arts visuels, ainsi que des reprłęsentants de onze provinces et territoires du Canada.

Labels: , , ,

Friday, November 7, 2008

Press Release re CBC Radio 2 and CBC Radio Orchestra

A RADIO ORCHESTRA, AND RADIO 2 GETS WORSE

StandonGuardforCBC Coalition-Statement

On November 16, 2008, Canadians say "good-bye" to their CBC Radio Orchestra.
In its 70 years, the Orchestra gave thousands of broadcasts, commissioned
over 100 Canadian composers, offered first-rate performances of the best
music in the world, and introduced dozens of winners from the CBC Young
Performers and Young Composers Competitions.

StandonGuardforCBC, a national Coalition of more than 25,000 citizens, has
worked since March 27, 2008 to reverse the CBC decision to close the CBC
Radio Orchestra, and to recover excellence in Radio 2 programming.

We have learned from Alain Trudel, conductor of the Radio Orchestra, that a
new privately funded National Broadcast Orchestra (NBO) will succeed the CBC
Radio Orchestra.

The Coalition understands why M. Trudel and the musicians of the CBC Radio
Orchestra are taking this step. The CBC has forced them into it.

The NBO has the help of private and public bodies, and will need much more
help in coming months. It will be a hard job to do what the Orchestra could
do within the CBC. The Coalition notes that the NBO will maintain the
mission of the CBC Radio Orchestra, and continue it through education, the
internet, and broadcasting.

The Coalition regrets deeply that the CBC has chosen to end its commitment
to the Orchestra, and with it, to give up a way of making Canadian culture.

The Coalition has decided to go on with the fight to bring back excellence
in music programming on Radio 2. It will push for a CBC orchestra, publicly
funded, and accessible to all Canadians.

Our mandate remains: Restore the CBC Radio Orchestra within a Revitalized
CBC.

Join us! Your voice can make a difference.

For more information, visit http://www.standonguardforcbc.ca
www.standonguardforcbc.ca or call 604.224.3889.

Labels: , ,

Thursday, September 25, 2008

Brł«ve internet - Pauline Julien

DIMANCHE SUR ESPACE MUSIQUE

SPłÔCIAL PAULINE JULIEN

Le dimanche 28 septembre, pour souligner le 10e anniversaire du dłęcł«s de PAULINE JULIEN, l'animateur FRANłßOIS DOMPIERRE consacre un segment de son łęmission łŢ cette poł«te et grande dame de la chanson qułębłęcoise, en compagnie d'invitłęs en studio, sur les ondes d'ESPACE MUSIQUE (100,7 FM łŢ Montrłęal).

De 14 h łŢ 15 h, plusieurs artistes rendront hommage łŢ Pauline. Aprł«s une entrevue, la chanteuse CłÔLINE FAUCHER, qui se consacre łŢ l'ëýuvre et au rłępertoire de Pauline Julien, interprł«tera Une sorcił«re comme les autres et La croqueuse de 222 accompagnłęe du pianiste MARC-ANDRłÔ CUIERRIER.

Franł▀ois Dompierre rencontre łęgalement NELSON MINVILLE, metteur en scł«ne d'un spectacle consacrłę łŢ la chanteuse cet automne. Aussi, MARA TREMBLAY et łÔRIC GOULET (M. Mono) chantent en duo Ce soir, j'ai l'łóme łŢ la tendresse, un des grands textes de Pauline Julien sur une musique de Dompierre.

Ne ratez pas, ce dimanche, ce moment łęmouvant dłędiłę łŢ la młęmoire de Pauline Julien offert par Franł▀ois Dompierre et ses invitłęs, sur les ondes de la radio musicale de Radio-Canada.


Labels: ,