LSM Newswire

Tuesday, March 3, 2009

Andrą© Laplante, Chopin: Sonate No.2 , Fantaisie, Mazurkas et Nocturnes

Chopin¨›: Sonate no 2, Fantaisie, mazurkas et nocturnes

AN 2 9964

¨›

Montrą©al, le 3 mars 2009 íńÔ ¨›Virtuose reconnu du grand rą©pertoire romantique, le pianiste Andrą© Laplante retrouve Chopin, compositeur emblą©matique de l'ą©poque, dans ce nouvel enregistrement Analekta.

Pour Chopin, la musique demeure essentiellement un langage, capable de tout exprimer¨›: pensą©es, sentiments, sensations. ¨ī Il ą©panche son ąĘme dans ses compositions comme d'autres l'ą©panchent dans la priąģre¨›: y versant toutes ces effusions du cČžur, ces tristesses inexprimą©es, ces regrets indicibles ¨›¨™, ą©voque Franz Liszt. Cette poą©sie s'intąģgre avec naturel au jeu, le piano perdant tout statut d'instrument de percussion pour devenir pur chant. ą‚motif, passionną©, l'essence mąĀme de l'artiste romantique, Chopin transcende ses interrogations et repousse les limites des genres musicaux qu'il aborde, aussi bien dans ses nocturnes que ses trois derniąģres mazurkas, vą©ritable journal intime du compositeur.

¨›

Vą©ritable chef-d'Čžuvre pianistique, la Sonate opus 35 dą©concerta ses contemporains ą› plusieurs ą©gards. Pourtant, le dą©roulement de la pensą©e musicale s'y rą©vąģle d'une implacable logique, les quatre mouvements ą©tant tirą©s d'une mąĀme trame expressive, notamment la cą©ląģbre marche funąģbre, jouą©e pour la premiąģre fois devant public aux obsąģques du musicien. ¨›La Fantaisie en fa mineur prolonge ą› plusieurs niveaux l'atmosphąģre de la Sonate. Dans ces pages magnifiques et graves, Chopin expą©rimente avec les tonalitą©s et les atmosphąģres, du solennel ą› l'exaltation, en passant par le lyrisme presque opą©ratique.

¨›

Andrą© Laplante a retenu l'attention internationale aprąģs avoir remportą© des prix aux concours internationaux de Genąģve et Sydney ainsi que la mą©daille d'argent du Concours international Tchaąōkovski ą› Moscou. Les critiques l'ont comparą© ą› Ashkenazy, Horowitz et Rudolf Serkin, le rangeant dans le cercle restreint des pianistes virtuoses qui osent prendre des risques. Rą©cipiendaire d'un Juno et de nombreux Prix Opus, il a rą©alisą© des albums consacrą©s ą› Liszt, Ravel, Rachmaninov et Brahms. Ce dernier a ą©tą© saluą© en 2008 par le magazine Gramophone, qui le comparait avantageusement aux meilleures parutions de Michelangeli et Richter.

¨›

www.analekta.com

Labels: , , ,