LSM Newswire

Wednesday, January 28, 2009

le 5 fłęvrier, les arts voient vert


www.culturemontreal.ca 28 janvier 2009
Communiqułę

Culture Montrłęal et la TOHU convient la communautłę artistique łŢ une confłęrence sur lĺ─˘łęvłęnement culturel łęcoresponsable

Une foule de conseils pratiques livrłęs par Marył«ve Charland-Lallier du Conseil qułębłęcois des łęvłęnements łęcoresponsables


Montrłęal, le 28 janvier 2009 ĺ─ý Artistes, artisans, diffuseurs, gestionnaires et promoteurs dĺ─˘łęvłęnements culturels en tous genres : Culture Montrłęal vous invite, avec la collaboration de la TOHU, łŢ la confłęrence Č┤ Les arts voient vert : pour des łęvłęnements culturels łęcoresponsables Ȭ qui aura lieu le jeudi 5 fłęvrier 2009, de 9 h łŢ 12 h, łŢ la TOHU (2345, Jarry Est, Montrłęal).

Č┤ Bien plus quĺ─˘une mode, la prise en compte du dłęveloppement durable dans lĺ─˘organisation dĺ─˘łęvłęnements est en voie de devenir un must et ce, tant pour la santłę du porte-monnaie des promoteurs que pour lĺ─˘accomplissement de leur rłąle citoyen. Le milieu culturel est reconnu comme un terreau dĺ─˘innovation et de changement; nous croyons quĺ─˘il peut jouer un rłąle de levier dans la głęnłęralisation de comportements łęcoresponsables Ȭ, explique Anne-Marie Jean, directrice głęnłęrale de Culture Montrłęal. Stłęphane Lavoie, directeur głęnłęral de la TOHU, ajoute : Č┤Nous sommes fiers d'avoir construit non seulement la premił«re salle circulaire au canada dłędiłęe aux arts du cirque, mais aussi le premier błótiment public vert au Qułębec. ł─ la TOHU, nous avons łęlaborłę des pratiques dĺ─˘affaires qui participent łŢ la prłęservation de notre environnement, et nous sommes en qułüte constante de fał▀ons de les amłęliorer, de prłęsenter nos activitłęs dans une logique plus verte. Nous sommes donc heureux dĺ─˘accueillir cette confłęrence qui permettra łŢ nos collł«gues du secteur culturel dĺ─˘amorcer ou de poursuivre leur cheminement vers des łęvłęnements łęcoresponsables.Ȭ

Montrłęal accueille chaque annłęe une quarantaine de festivals et un nombre incalculable de manifestations culturelles. Ces łęvłęnements contribuent łŢ la vitalitłę et au rayonnement de la młętropole; en contrepartie, comme tout łęvłęnement public, ils reprłęsentent une source de pollution attribuable notamment aux dłęplacements, łŢ la consommation dĺ─˘łęnergie et aux matił«res rłęsiduelles qui en rłęsultent. Comment conjuguer crłęativitłę, rassemblements publics et respect de lĺ─˘environnement? Marył«ve Charland-Lallier, conseillł«re et formatrice dĺ─˘expłęrience au Conseil qułębłęcois des łęvłęnements łęcoresponsables, partagera sa vaste connaissance en gestion łęcoresponsable (łęvłęnements corporatifs, communautaires, culturels), livrant trucs et astuces facilitant le changement des pratiques opłęrationnelles. Č┤ Il est rłęjouissant de voir que des organisations comme lĺ─˘łęquipe Spectra, le groupe Mes Ałěeux, le Goethe-Institut de Montrłęal et la TOHU, entre autres, sĺ─˘engagent dłęjłŢ łŢ rłęduire lĺ─˘empreinte łęcologique des activitłęs culturelles. Il est important de noter que des partenaires corporatifs sĺ─˘associent de plus en plus łŢ cette dłęmarche en offrant un appui financier! VoilłŢ bien la preuve que la gestion łęcoresponsable est un crłęneau dĺ─˘avenir. Ȭ

Un choix łęcologique, łęconomique et social

Un łęvłęnement łęcoresponsable intł«gre des objectifs de dłęveloppement durable touchant chaque łętape de son organisation. Il vise non seulement un impact minimal sur lĺ─˘environnement, mais głęnł«re łęgalement des retombłęes positives dans la communautłę oł╝ il a lieu. Des mesures simples et peu coł¬teuses telles que lĺ─˘emploi de papier rłęcupłęrłę, le choix dĺ─˘un lieu situłę prł«s des transports en commun, le recours łŢ des fournisseurs locaux et łŢ des entreprises dĺ─˘łęconomie sociale et la redistribution des surplus alimentaires peuvent faire toute la diffłęrence... Ce qui sera dłęmontrłę le 5 fłęvrier!

TARIFS
Membres de Culture Montrłęal ou dłętenteurs dĺ─˘un forfait TOHU : GRATUIT!
Rłęgulier : 30 $

INFO ET INSCRIPTION
www.culturemontreal.ca
514 845-0303, poste 21



Labels: ,