LSM Newswire

Monday, February 9, 2009

Communiqułę Dłęcł«s Claude Girardin


Dłęcł«s de

Claude Girardin

Interprł«te, animateur, relationniste et promoteur

Nłę le 19 juillet 1931 łŢ Montrłęal / Dłęcłędłę le 5 fłęvrier 2009

Sa carrił«re professionnelle, Claude Girardin la dłębute en vendant de l'assurance-vie. Sa sëýur Marielle, qui fait partie des Disciples de Massenet, l'encourage fortement dans cette voie, tout en lui inculquant le goł¬t de la musique.

De 1953 łŢ 1956, Claude devient responsable de la promotion et de la publicitłę aux Publications Pierre Płęladeau inc. Aujourd'hui connues sous le nom de Qułębłęcor.

Ironie du sort, c'est en venant faire approuver des łępreuves d'annonces publicitaires que Claude rencontre nuls autres que Roger Mollet et Michł«le Sandry, propriłętaires du cabaret Č┤ la Cave Ȭ. L'animateur du spectacle, Fernand Robidoux est absent et on lui cherche un remplał▀ant. Sans hłęsitation, Claude dłęcide de relever le dłęfi. Il tiendra le rłąle pendant plusieurs semaines. Un soir, Roger Miron l'entend chanter et lui propose d'entrer en studio pour enregistrer Č┤ J'ai rłüvłę dans tes bras Ȭ, sa nouvelle carrił«re vient de commencer et l'artiste part łŢ la conqułüte des cabarets du Qułębec.

De 1956 łŢ 1968, Claude Girardin enregistre plus d'une vingtaine de 45 tours et cinq albums. Plusieurs de ses chansons sont reprises en chëýur par le public qui les entend frłęquemment sur les ondes : Č┤ Tu resteras dans mon cëýur, Un p'tit błęcot, Sans ton amour, L'łętranger d'un jour, Mon cëýur qui bat Ȭ Č┤ Aprł«s avoir connu, dit-il, le trac des planches, le stress des studios, la fił«vre du public, la rłęussite, les łęchecs, la popularitłę, j'ai senti que je devais passer łŢ autre chose de plus słęcurisant Ȭ Tous ces succł«s lui ont permis de travailler łŢ Las Vegas et d'łütre l'artiste invitłę de la premił«re partie du spectacle de Frank Sinatra au Sand's Hotel en 1964.

Claude Girardin entre alors łŢ l'emploi de CKVL comme directeur de la promotion et des relations publiques. De 1968 łŢ 1972, il contribue largement łŢ garder la station en tłüte des cotes d'łęcoute.

Il fonde Č┤ Les productions Claude Girardin inc. Ȭ - Producteur d'łęvłęnements młędiatiques tant politique qu'artistique jusqu'en 1993. Claude a du głęnie et il dłęcroche d'importants contrats de publicitłę pour des entreprises et des organismes prestigieuse comme les Alouettes, Pepsi Cola, Hydro-Qułębec et McDonalds ĺ─ý Č┤ Rose souvenir Ȭ lors de la visite du Pape et autres.

Il fonde le Č┤ Centre de Formation en communications Ȭ (łęcole de formation, animateurs radio-tłęlłęvision et DJ.

Le producteur qu'il est devenu accorde la prioritłę au monde du spectacle et des arts qu'il connałĂt sur le bout des doigts. Il fait valoir ses talents de communicateur dans les lancements de disques, de livres et de magazines. Il agit comme agent de presse de Renłę Simard, Ginette Reno, de Gilles Latulippe, de Raymond Berthiaume, de Daniel Hłętu et des peintres Gilles Gingras et Jacques Chevalier. A CKLM, oł╝ il anime l'łęmission Show-biz 90 (son łępouse, Marie-France, en est la recherchiste) il prend plaisir łŢ recevoir les artistes et łŢ promouvoir de toutes ses forces la chanson qułębłęcoise.

Aprł«s avoir ëýuvrłę au sein de sociłętłęs intimement liłęes au milieu de la tłęlłęvision et de la radio, on lui offre de devenir membre du conseil d'administration du Chez-nous des artistes, une rłęsidence pour les retraitłęs de la scł«ne. En 1993, il en devient directeur głęnłęral, poste qu'il occupera jusqu'łŢ la fin de 1998.

Pendant plusieurs annłęes, Claude a habitłę Mascouche avec son łępouse Marie-France Tremblay, qui le seconde admirablement bien dans tout ce qu'il entreprend. En mai 1998, Claude reprend les planches, Marie-France est dans les coulisses du Thłęłótre de Marieville 2000 pour lui apporter son soutien moral. Claude donne un tour de chant comme au bon vieux temps des cabarets, un temps qui n'est finalement pas si lointain. A l'occasion, l'oiseau de nuit devenu sage aime bien reprendre contact avec le public qui ne l'oublie pas.

Claude Girardin sera prłęsent dans plusieurs spectacles de Roger Sylvain de 1998 łŢ 2006 oł╝ il dłęcide vłęritablement de se retirer.

Paisiblement installłę łŢ Montrłęal, il partage sa vie avec la femme qu'il aime depuis 23 ans, Marie-France Tremblay. Elle aura łępousłę l'homme de sa vie et lui aura apportłę joie et rłęconfort jusqu'au dernier moment.

Si l'Amour ne meurt pasĺ─Âil en sera ainsi de Claude Girardin et Marie-France Tremblay.

(Extrait du texte de Marcel Brouillard)

La famille vous accueillera au Complexe Funłęraire Magnus Poirier 6825 rue Sherbrooke Est Montrłęal (tel 514.727.2847) les lundi et mardi, 9 et 10 fłęvrier, de 14h łŢ 17h et de 19h łŢ 22h et le mercredi dł«s 11h. Les funłęrailles seront cłęlłębrłęes le mercredi 11 fłęvrier łŢ 13h00 łŢ l'łÔglise St-Lłęonard (5525 Jarry Est, St-Lłęonard) et de lłŢ au Cimetił«re Le Repos St-Franł▀ois d'Assise.

Labels: ,