LSM Newswire

Friday, March 20, 2009

La FCCF salue l'annonce du Fonds de dą©veloppement culturel

Fą©dą©ration culturelle canadienne-franąŖaise - Visitez le site Web

La FCCF salue l'annonce du Fonds de dą©veloppement culturel


Ottawa, le 20 mars 2009 : C'est aujourd'hui, lors d'une confą©rence de presse ą› la Grande Bibliothąģque de Vancouver que le ministre de Patrimoine canadien James Moore a fait l'annonce du nouveau Fonds de dą©veloppement culturel inscrit dans la Feuille de route pour la dualitą© linguistique 2008-2013.

¨īLa FCCF salue l'engagement du gouvernement fą©dą©ral avec les investissements qui viennent d'ąĀtre annoncą©s dans le Fonds de dą©veloppement culturel. Cette annonce ą©tait attendue avec grand intą©rąĀt par les milieux artistiques et culturels de la francophonie canadienne et c'est un premier pas encourageant. Pour autant, et comme la FCCF l'avait dą©ją› indiquą© lors de la prą©sentation de la Feuille de route pour la dualitą© linguistique, le fonds d'un montant de 14 millions de dollars pour les quatre prochaines anną©es reste une mesure timide au regard des besoins concrets des arts et de la culture de la francophonie canadienne. Par ailleurs, les paramąģtres du Fonds tels qu'ils viennent d'ąĀtre prą©sentą©s, nous interpellent d'autant plus que certaines interrogations persistent. ¨™ dą©clare Mme Raymonde Boulay LeBlanc, prą©sidente de la FCCF.

En fait, la FCCF s'interroge sur la notion de diversification du financement des projets avec un apport substantiel des gouvernements provinciaux et/ou territoriaux. ¨ī Concrąģtement cela doit se traduire par une politique plus volontariste ą› l'ą©gard des arts et de la culture de la part des gouvernements provinciaux et territoriaux. On connait parfaitement les disparitą©s actuelles dans le financement de nos secteurs ą› la grandeur du pays, quelles seront donc les mesures d'incitation du gouvernement fą©dą©ral pour convaincre les autres paliers gouvernementaux ą› s'investir dans l'ą©conomie crą©ative francophone et acadienne? Enfin, en matiąģre culturelle et de dualitą© linguistique, il ne faudrait pas assister ą› une dą©responsabilisation du fą©dą©ral aux dą©pens des provinces et territoires.¨™ estime Mme Boulay LeBlanc.

¨ī Notre rą©seau artistique et culturel est prąĀt ą› dą©marrer avec des projets structurants et transversaux mais il reste des dą©fis permanents directement lią©s ą› notre environnement pą©riphą©rique et minoritaire. ¨ī L'accąģs aux enveloppes budgą©taires du Fonds ne doit pas devenir un parcours du combattant, notre prą©occupation reste donc celle de voir la volontą© de Patrimoine canadien d'assouplir les modalitą©s administratives entourant l'injection des sommes. ¨™ ajoute la prą©sidente de la FCCF.

Enfin, la FCCF estime que, dans le cadre des prochains budgets fą©dą©raux, les budgets allouą©s dans ce fonds vont devoir dą©finitivement ąĀtre rą©visą©s ą› la hausse. Ainsi le Fonds de dą©veloppement culturel pourrait certainement devenir, ą› long terme, une source vitale de financement pour notre infrastructure artistique et culturelle ą› travers le pays, et ce pour soutenir pleinement l'expression artistique francophone. Mais la FCCF rą©itąģre sa position ¨ī il devient plus qu'urgent que le Canada ą› l'instar d'autres pays industrialisą©s se dote d'une politique culturelle nationale et d'une vision qui reconnaisse mieux l'unicitą© que reprą©sente l'ą©cosystąģme artistique et culturel franco-canadien au sein de notre socią©tą© canadienne. ¨™ de conclure Mme Raymonde Boulay LeBlanc.

La FCCF est un organisme national dont la mission est de promouvoir l'expression artistique et culturelle des communautą©s francophones et acadienne. Elle rą©unit des reprą©sentants de sept regroupements nationaux en thą©ąĘtre, en littą©rature, en chanson-musique, en arts mą©diatiques et en arts visuels, ainsi que des reprą©sentants de onze provinces et territoires du Canada.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home