LSM Newswire

Tuesday, April 29, 2008

[Montreal] Bilan de la 4e łędition de Pas de danse, pas de vie!

Montrłęal, le 29 avril 2008 ĺ─ý Cĺ─˘est aujourd'hui, 29 avril, quĺ─˘un peu partout dans le monde est cłęlłębrłęe la Journłęe Internationale de la danse, instaurłęe en 1982 par lĺ─˘UNESCO. ł─ sa manił«re, depuis 2005, le Regroupement qułębłęcois de la danse marque le coup, avec Pas de danse, pas de vie!, un łęvłęnement qui se dłęroule sur prł«s dĺ─˘une semaine et mobilise błęnłęvolement quelques centaines de professionnels de la danse łŢ Montrłęal et ailleurs au Qułębec.

Temps fort de rassemblement et de rencontres artistiques avec les citoyens, Pas de danse, pas de vie! souligne la vitalitłę de la danse qułębłęcoise en marquant sa place dans la Citłę et le quotidien des citoyens, de tous łóges, de toutes cultures. Avec cette quatrił«me łędition, les Montrłęalais ont profitłę dĺ─˘un parcours dĺ─˘activitłęs gratuites orchestrłę par plus de 200 artistes et presque autant dĺ─˘enseignants et de travailleurs en danse. Ce sont plusieurs milliers personnes qui ont foulłę les Traces chorłęgraphiques dłęposłęes sur les trottoir et sous leurs pieds. Ce sont des centaines dĺ─˘łęlł«ves qui, łŢ lĺ─˘instigation dĺ─˘une cinquantaine dĺ─˘enseignants de danse du rłęseau scolaire, ont dansłę sur la Trace qui leur łętait spłęcialement dłędiłęe, cette annłęe, par la chorłęgraphe Marie Chouinard.

Plusieurs moments ont ponctułę cette quatrił«me łędition de Pas de danse, pas de danse!, moments immortalisłęs par la magie de la photo, de la vidłęo, et relayłęs via le site www.quebecdanse.org et plusieurs młędias culturels. Rappelons les fłütes organisłęes dans deux łęcoles primaires du Plateau-Mont-Royal pour clore en beautłę le projet Traceurs łŢ lĺ─˘ëýuvre, une premił«re expłęrience de młędiation culturelle menłęe par le Regroupement qułębłęcois de la danse en partenariat avec la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal. Soulignons le coup dĺ─˘envoi de Pas de danse, pas de vie! 2008, le 21 avril dernier, en prłęsence du premier ministre du Qułębec, Jean Charest qui, accompagnłęe dĺ─˘Anik Bissonnette, marraine de lĺ─˘łęvłęnement, et de Marie Chouinard, auteure de la Trace chorłęgraphique 2008 peinte devant son bureau, assistait łŢ une petite danse improvisłęe par six enfants. Mentionnons la participation enthousiaste des citoyens łŢ la cinquantaine de cours de danse gratuits, aux ateliers-dłęmonstrations, aux portes ouvertes, et łŢ lĺ─˘expłęrience que leur proposait La 2e Porte łŢ Gauche dans un appartement de la rue Garnier, łŢ Montrłęal. Soulignons, enfin, lĺ─˘affluence du tout public łŢ la Place des Arts, durant la journłęe du dimanche, alors que prł«s de 35 performances in situ furent prłęsentłęes en quasi-simultanłęitłę dans une atmosphł«re de fłüte populaire et de pur plaisir par plus de 125 artistes du SquatDanse, dont Josłę Navas, [bjm_danse] Les Ballets Jazz de Montrłęal et La La La Human Steps.

Č┤ ł─ lĺ─˘enseigne du plaisir de danser et de voir danser, cette quatrił«me łędition de Pas de danse, pas de vie!, dont je suis extrłümement fił«re, donne la mesure de ce que la communautłę de la danse recł«le comme łęnergie rassembleuse et contagieuse Ȭ, souligne Anik Bissonnette, prłęsidente du RQD. Č┤ Lĺ─˘an prochain, au printemps 2009, cette mobilisation extraordinaire que nous venons de connałĂtre sera certainement dłęcuplłęe lors des seconds łÔtats Głęnłęraux de la danse, alors que la communautłę de la danse sera rassemblłęe pour se doter dĺ─˘une vision dĺ─˘avenir concertłęeȬ.

Sans relłóche, jusquĺ─˘łŢ pareille date lĺ─˘an prochain, les travaux des Grands Chantiers de la danse, menłęs par plusieurs comitłęs responsables des recherches et des consultations, suivront leur cours. Sur leurs tables de travail, des thłęmatiques ouvertes sur lĺ─˘avenir : le dłęfi dĺ─˘une relł«ve disciplinaire en danse ; la qualification de la main dĺ─˘ëýuvre en danse ; les conditions de la pratique au regard des exigences de lĺ─˘art ; la consolidation de lĺ─˘infrastructure de la danse ainsi que lĺ─˘occupation des territoires de la danse. En filigrane deux prłęoccupations tissent la toile des rłęflexions : la place de lĺ─˘artiste dans la Citłę ainsi que les exigences de la recherche et de la crłęation en danse.

Avec cette quatrił«me łędition de Pas de danse, pas de vie!, la communautłę de la dansea fixłę ses repł«res, depuis les łęcoles de quartier jusquĺ─˘au bureau du premier ministre du Qułębec, en passant par le Quartier des spectacles, les lieux phares de la danse łŢ Montrłęal et au Qułębec, les conseils des arts et le conseil du trłęsor. Le prochain rendez-vous affiche dłęjłŢ ses couleurs, puisque la cinquił«me łędition de Pas de danse, pas de vie! battra le pouls des seconds łÔtats głęnłęraux de la danse, dĺ─˘une communautłę tournłęe vers lĺ─˘avenir.

Le Regroupement qułębłęcois de la danse
Fondłę en 1984, le Regroupement qułębłęcois de la danse (RQD) compte plus de 500 membres professionnels de la danse (interprł«tes, enseignants, chorłęgraphes, compagnies, diffuseurs, łęcoles professionnelles, chercheurs). Il est fier de souligner la participation exceptionnelle des artistes de la danse łŢ cette nouvelle łędition de Pas de danse, pas de vie! et remercie tous ses partenaires, en particulier la Place des Arts.

Tłęlłęcharger le communiqułę (pdf)

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home