LSM Newswire

Thursday, December 18, 2008

Dłęclaration de la FCCF łŢ l'annonce du nouveau Cabinet Charest : La responsabilitłę envers la francophonie canadienne serait-elle remise en question?

Fłędłęration culturelle canadienne-franł▀aise - Visitez le site Web

Communiqułę

Dłęclaration de la FCCF łŢ l'annonce du nouveau Cabinet Charest : La responsabilitłę envers la francophonie canadienne serait-elle remise en question?

Ottawa, 18 dłęcembre 2008 - La Prłęsidente de la FCCF, Mme Raymonde Boulay-Leblanc a łęmis la dłęclaration suivante suite łŢ la nomination de M. Jacques Dupuis łŢ titre de Ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes du nouveau Cabinet Charest. Č┤ La FCCF adresse toutes ses fłęlicitations au nouveau ministre mais avoue łütre trł«s inquił«te car ce portefeuille perd le titre de ministre responsable de la Francophonie canadienne. ł─ l'heure actuelle, alors que les milieux artistiques et culturels qułębłęcois et franco-canadiens łŢ travers le pays vivent une crise sans prłęcłędent, la solidaritłę au sein de notre francophonie canadienne est non seulement de mise mais se doit de rester prioritaire. Dans la lłęgislature prłęcłędente, le poste de Ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et ministre responsable de la Francophonie canadienne occupłę par M. Pelletier a toujours joułę un rłąle essentiel voire crucial dans la recomposition d'une francophonie pancanadienne unie et solidaire. La FCCF se pose des questions : en ces temps de crise łęconomique, existe-t-il toujours une vłęritable volontłę politique vis-łŢ-vis de la francophonie canadienne, et finalement que va-t-il advenir des łęnoncłęs de la Politique en matił«re de francophonie canadienne du gouvernement du Qułębec? Ȭ

Dans ce contexte particulier, la FCCF veut rencontrer prochainement le Premier Ministre du Qułębec et le Ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et entend obtenir des rłęponses claires. Pour Mme Boulay-LebLanc Č┤ Il est łęvident que la FCCF va continuer de collaborer avec le gouvernement du Qułębec. Nous partageons une vision commune de notre avenir francophone. Il faut consolider voire augmenter les łęchanges avec la communautłę artistique et culturelle qułębłęcoise ; nos artistes, nos organismes, nos crłęations apportent une pluralitłę de voix łŢ la francophonie internationale et lui donnent une image plus riche. Aujourd'hui, nous devons rester solidaires et travailler ensemble pour favoriser l'essor de notre espace culturel francophone qui reste unique tant au Canada que dans le monde !

Labels:

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home