LSM Newswire

Friday, April 11, 2008

Confłęrence de l'ethnomusicologue Simha Arom et lancement de deux ouvrages, le lundi 21 avril

ł─ lĺ─˘occasion du lancement de La bołĂte łŢ outils dĺ─˘un ethnomusicologue
et du cłędłęplus Madagascar : Imerina et Antandroy :

Č┤ Le terrain comme laboratoire Ȭ : confłęrence de Simha Arom

Montrłęal, le 11 avril 2008 ĺ─ý Le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde et la Chaire de recherche du Canada en ethnomusicologie prłęsentent, le lundi 21 avril prochain, łŢ compter de 16 h, une confłęrence du rłęputłę ethnomusicologue Simha Arom, directeur de recherche łęmłęrite au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS, France).

Prłęcurseur ayant profondłęment renouvelłę les młęthodes de recherche sur le terrain, lĺ─˘ethnomusicologue sĺ─˘entretiendra avec le public sur sa vaste expłęrience, qui cumule 40 ans dĺ─˘łętude des musiques de peuples dĺ─˘Afrique subsaharienne, notamment. Cet entretien sera suivi du lancement officiel par les Presses de lĺ─˘Universitłę de Montrłęal (PUM) de La bołĂte łŢ outils dĺ─˘un ethnomusicologue, un florilł«ge des articles les plus emblłęmatiques de Simha Arom, prłęsentłęs et rłęunis par Nathalie Fernando, professeure łŢ lĺ─˘Universitłę de Montrłęal titulaire de la Chaire de recherche du Canada en ethnomusicologie.

Le Laboratoire de recherche sur les musiques (LRMM) du monde lancera łęgalement, łŢ cette occasion, le cłędłęplus Madagascar : Imerina et Antandroy, dirigłę par Monique Desroches, directrice du LRMM, et rłęalisłę en collaboration avec Luc Bouvrette et Violaine Debailleul. Le CD audio avec contenu interactif met en valeur deux des patrimoines les plus riches de Madagascar : les musiques des Hauts-Plateaux d'Antananarivo (Imerina) et celles du sud de l'łĂle (pays antandroy).

Lĺ─˘Ensemble de musique balinaise Giri Kedaton, en rłęsidence łŢ lĺ─˘Universitłę de Montrłęal, offrira une prestation musicale, dans le cadre de cette soirłęe.

**

Programme :

16 h ĺ─ý Č┤ Le terrain comme laboratoire Ȭ : confłęrence de Simha Arom, ethnomusicologue, directeur de recherche łęmłęrite au CNRS

17 h ĺ─ý prestation de Lĺ─˘Ensemble de musique balinaise Giri Kedaton
(Gamelan gender wayang et Gamelan selonding)

17 h 30 ĺ─ý Lancement dĺ─˘ouvrages

Simha Arom ĺ─ý La bołĂte łŢ outil dĺ─˘un ethnomusicologue (PUM)

Monique Desroches ĺ─ý Madagascar : Imerina et Antandroy (CD+), (UdeM, Agence intergouvernementale de la Francophonie)


18 h 15 ĺ─ý
Cocktail

Lundi 21 avril 2008

Facultłę de musique de lĺ─˘Universitłę de Montrłęal

200, Vincent-dĺ─˘Indy, Montrłęal

(młętro łÔdouard-Montpetit)

Salle Serge-Garant (B-484) ĺ─ý confłęrence et lancement

Foyer de la salle Claude-Champagne ĺ─ý cocktail

Renseignements : 514 343-6427

www.musique.umontreal.ca / lrmm.musique.umontreal.ca

Entrłęe libre

**

Lĺ─˘ethnomusicologue Simha Arom est directeur de recherche łęmłęrite au Centre National de Recherche Scientifique. Rłęputłę pour avoir łętabli des młęthodes de recherche novatrices et ainsi renouvelłę la discipline, il sĺ─˘est intłęressłę, depuis le dłębut des annłęes 1960, aux musiques des peuples dĺ─˘Afrique subsaharienne, dont les Banda Linda et les Pygmłęes. Dł«s ses premił«res recherches sur le terrain, Simha Arom a priorisłę la transcription et lĺ─˘analyse des musiques et favorisłę une approche multidisciplinaire.

La bołĂte łŢ outils dĺ─˘un ethnomusicologue comprend un florilł«ge des articles les plus emblłęmatiques de Simha Arom, rłęunis et prłęsentłęs par Nathalie Fernando. Lĺ─˘enseignement et la qułüte scientifique de lĺ─˘ethnomusicologue y sont synthłętisłęs. On y dłęcouvre une approche rigoureuse et des outils młęthodologiques novateurs, des analyses et des mises en contexte łęclairantes.

Le cłędłęplus Madagascar : Imerina et Antandroy, dirigłę par Monique Desroches et rłęalisłę en collaboration avec Luc Bouvrette et Violaine Debailleul, est un CD audio avec contenu interactif qui met en valeur deux des patrimoines les plus riches de Madagascar : les musiques des Hauts-Plateaux d'Antananarivo (Imerina) et celles du sud de l'łĂle (pays antandroy). De la cithare Č┤ valiha Ȭ au luth Č┤ kabosy Ȭ, en passant par le style chantłę Č┤ beko Ȭ et la danse Č┤ tsinzabe Ȭ, vous serez słęduits par le talent remarquable de ces musiciens et chanteurs.

Crłęłę en 1995, le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (LRMM) est un lieu de recherche, de documentation, dĺ─˘animation et de diffusion sur lĺ─˘ethnomusicologie, les musiques du monde et les cultures musicales intłęgrłę, depuis 2007 łŢ lĺ─˘OICCM. Le LRMM se veut un lieu de concertation, d'animation et d'łęchanges en ethnomusicologie. Il regroupe des professeurs, des chercheurs et des łętudiants intłęressłęs łŢ lĺ─˘analyse des traditions musicales du monde. On y retrouve un centre de documentation spłęcialisłę sur les musiques du monde, une programmation d'enseignement, de recherche et d'animation dans le domaine des traditions musicales, une collection scientifique de plus de 550 instruments de musique du monde, une station multimłędia en ethnomusicologie (production de CD-ROMs, de DVD-ROMs, et diffusion multimłędia en ligne et un service łŢ la collectivitłę (expositions d'instruments de musique, confłęrences, centre de documentation).

Lĺ─˘Observatoire international de la crłęation et des cultures musicales (OICCM), dirigłę par Michel Duchesneau, est un groupe de recherche interuniversitaire et international qui travaille sur les thłęmatiques głęnłęrales de la crłęation et des cultures musicales. Cette łęquipe compte dłęjłŢ prł«s dĺ─˘une vingtaine de chercheurs qułębłęcois, canadiens et łętrangers. Lĺ─˘OICCM est conł▀u pour permettre le dłęveloppement de la recherche en musicologie, ethnomusicologie, composition instrumentale et łęlectroacoustique. Il regroupe trois laboratoires : Laboratoire musique, histoire et sociłętłę; Laboratoire informatique acoustique et musique; Laboratoire de recherche sur les musiques du monde.

Les Presses de lĺ─˘Universitłę de Montrłęal ont łętłę crłęłęes en 1962. Elles poursuivent quatre objectifs : diffuser les rłęsultats de la recherche universitaire par des livres, des revues savantes et l'łędition łęlectronique; transfłęrer des connaissances scientifiques łŢ un large public; participer łŢ la vie de la Citłę en proposant des rłęflexions sur des questions d'actualitłę et contribuer au rayonnement national et international de l'Universitłę de Montrłęal.

Lĺ─˘Ensemble de musique balinaise Giri Kedaton a łętłę crłęłę en 1994 łŢ lĺ─˘initiative de Sylvain Mathieu, łŢ la suite du don łŢ la Facultłę de musique de lĺ─˘Universitłę de Montrłęal par le gouvernement indonłęsien dĺ─˘un gamelan, orchestre de percussions typique de l'Asie du Sud-Est, łŢ la sonoritłę łętrange et envoł¬tante. Giri Kedaton est aujourdĺ─˘hui dirigłę par Gabriel Evangelista et łÔric Vandal. L'orchestre de percussions indonłęsiennes de la Facultłę de musique demeure l'un des seuls au Canada.

- 30 -

Source :

Julie Fortier

Facultłę de musique ĺ─ý Universitłę de Montrłęal

514.343.6365

julie.c.fortier@umontreal.ca

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home