LSM Newswire

Wednesday, June 11, 2008

15e łędition du Marchłę public de Pointe-łŢ-Callił«re

L'Union des producteurs agricole (UPA) prłęsente

Le Marchłę public de Pointe-łŢ-Callił«re, dans lĺ─˘ambiance du 18e sił«cle
15e łędition

Samedi 23 aoł¬t, de 10 h łŢ 20 h
Dimanche 24 aoł¬t, de 10 h łŢ 18 h
Sur la place Royale et aux abords du Musłęe
łÔVłÔNEMENT GRATUIT

Montrłęal, le 12 juin 2008 ĺ─ý Pour sa quinził«me łędition, Le Marchłę public de Pointe-łŢ-Callił«re dans lĺ─˘ambiance du 18e sił«cle fait un retour aux sources et propose de dłęcouvrir la vie du marchłę public, comme au temps de la Nouvelle-France.

łÔvłęnement incontournable du Vieux-Montrłęal,
Le Marchłę public de Pointe-łŢ-Callił«re offre une expłęrience unique łŢ qui souhaite se divertir en frłęquentant, lĺ─˘espace dĺ─˘un week-end, un marchłę aux airs festifs qui prłęsente aliments et produits en plus de revisiter la rłęalitłę des occupants sous le Rłęgime franł▀ais.

Lĺ─˘łęvłęnement se dłęroule sur la Place Royale, soit sur le lieu exact du premier marchłę public łŢ Montrłęal. ł─ cette łępoque, on trouvait de tout au marchłę et dans les boutiques avoisinantes. Le marchłę avait lieu deux fois par semaine et les gens łętaient tenus de se rendre au marchłę pour faire la vente de leurs produits.

Aussi, comme la place du marchłę constituait, suivant la tradition europłęenne, la principale place publique de la ville, c'est lłŢ que l'huissier faisait lecture des ordonnances, et que paysans, commerł▀ants, cabaretiers, ouvriers, voyageurs, soldats, matelots, nobles, bourgeois et fonctionnaires se cłątoyaient pour vendre et acheter, tout en łęchangeant nouvelles et potins... C'est lłŢ encore que musiciens ambulants, amuseurs publics et artisans faisaient d'une journłęe au marchłę un vrai plaisir!

Et cĺ─˘est ce voyage au cëýur de lĺ─˘histoire que propose Pointe-łŢ-Callił«re, plus de 250 ans plus tard.

Produits et denrłęes de lĺ─˘łępoque

En flłónant parmi les nombreux łętals du Marchłę public de Pointe-łŢ-Callił«re, les visiteurs pourront dłęguster produits et denrłęes caractłęristiques du 18e sił«cle, et sĺ─˘approvisionner en produits divers : gelłęe de fruits sauvages, truffes au chocolat, produits de lĺ─˘łęrable, terrines et rillettes de wapiti, fromages, fines herbes, galettes de sarrasin, marinades de tłütes de violon, hydromel, alcool de fruits, cidre, savons artisanaux, sans oublier la fameuse bił«re dĺ─˘łępinette de Pointe-łŢ-Callił«re.

Le Marchłę propose aussi des alcools, du miel, de la moutarde, des fines herbes, de la gomme de sapin, de lĺ─˘huile dĺ─˘olive (łŢ cette łępoque, importłęe de France), des canneberges, des cerises de terre, du melon de Montrłęal, des plantes młędicinales, des produits de chanvre, des bleuets, des confitures de petits fruits et des vinaigres aromatisłęs.

Les produits vendus aux łętals du marchłę ont fait lĺ─˘objet de recherches rigoureuses, afin de sĺ─˘assurer quĺ─˘ils łętaient bel et bien communs łŢ la Nouvelle-France de lĺ─˘łępoque; ces produits sont aujourdĺ─˘hui vendus selon les normes sanitaires actuelles.

Dans un souci de respect des faits historiques, les producteurs agricoles tout comme les artisans, musiciens et animateurs vont revłütir des costumes et prłęsenter des animations qui rappellent lĺ─˘ambiance du 18e sił«cle.

Une fin de semaine riche en animation

Le volet animation regroupe conteurs, musiciens et artisans qui prłęsentent des dłęmonstrations de leur savoir faire. Une centaine de personnages dĺ─˘łępoque ainsi que deux rłęgiments militaires vont łętablir leurs quartiers łŢ Pointe-łŢ-Callił«re et animer avec verve la place publique durant tout le week-end.

ł─ ne pas manquer,
Lĺ─˘herbe łŢ dinde, un conte de lĺ─˘UPA, un conte du terroir pour petits et grands, sera prłęsentłę sur la scł«ne de lĺ─˘auberge le samedi et le dimanche. Dans ce conte inłędit, crłęłę spłęcialement pour le Marchłę public, le conteur professionnel łÔric Michaud, mieux connu sous le nom de son personnage Ubert Sansprłę, raconte lĺ─˘histoire de Jean-Baptiste. Le cultivateur, amoureux de sa terre, voit sa vie paisible troublłęe łŢ lĺ─˘arrivłęe dĺ─˘un nouveau seigneur dans son patelin.

Plusieurs activitłęs du
Marchłę public sont destinłęes aux tout-petits qui auront la chance de se costumer łŢ la mode de la Nouvelle-France et jouer łŢ des jeux dĺ─˘łępoque comme les pinnes et les dames.

Zone contemporaine

Le Marchłę public propose aussi une zone contemporaine appelłęe Młęmoires de Nouvelle-France, oł╝ les curieux peuvent essayer de retracer leurs origines et reprendre contact avec des traditions franł▀aises gardłęes vivantes depuis plus de deux sił«cles. Plusieurs partenaires du Musłęe sont invitłęs łŢ partager avec les visiteurs leur savoir historique, archłęologique et głęnłęalogique. La Sociłętłę głęnłęalogique canadienne-franł▀aise, la Sociłętłę historique de Montrłęal, ainsi que plusieurs familles souches du Qułębec seront prłęsentes dans cette section.

Dĺ─˘autre part, grłóce łŢ
La ville sous la ville, une animation archłęologique au cëýur du premier centre-ville de Montrłęal, le visiteur pourra dłęcouvrir la premił«re place du Marchłę et son quartier des affaires ainsi que la rłęsidence du gouverneur de Maisonneuve.

Pour les plus jeunes, lĺ─˘animation appelłęe
Archłęologues en herbe deviendra une occasion idłęale pour en apprendre un peu plus sur le młętier dĺ─˘archłęologue. Dans un espace de dłęcouvertes, les jeunes vont participer łŢ une simulation de fouilles en compagnie dĺ─˘un guide-animateur archłęologue. Leur mission sera de mettre au jour les traces liłęes łŢ diffłęrentes płęriodes de lĺ─˘histoire de Montrłęal.

Ces deux dernił«res activitłęs se dłęroulent en marge du Mois de lĺ─˘archłęologie.

Lĺ─˘activitłę culturelle Le Marchłę public dans lĺ─˘ambiance du 18e sił«cle est prłęsentłęe par lĺ─˘Union des producteurs agricoles (UPA). Ce projet est rłęalisłę dans le cadre de lĺ─˘Entente sur le dłęveloppement culturel de Montrłęal et błęnłęficie du soutien du Secrłętariat aux affaires autochtones. Le Musłęe remercie łęgalement les quotidiens La Presse et The Gazette pour leur participation łŢ la promotion de lĺ─˘łęvłęnement.

Le Musłęe est subventionnłę par la Ville de Montrłęal.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home