LSM Newswire

Tuesday, December 1, 2009

Gala de l'Opłęra de Montrłęal

La 30e saison 09/10
30 ANS ET LE MłńME ENCHANTEMENT !


LE GALA, 14e łÔdition
łÔvłęnement-błęnłęfice
Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts
Le 6 dłęcembre 2009 łŢ 14 h

Le Gala sera prłęcłędłę de l'intronisation, łŢ titre posthume,
au Panthłęon canadien de l'art lyrique
du pł«re Fernand Lindsay, csv

30 AIRS POUR NOS 30 ANS
et les gagnants d'Apłęro łŢ l'opłęra

Montrłęal, le mardi 17 novembre 2009 ĺ─ý L'Opłęra de Montrłęal est fier de pouvoir se donner des airsĺ─ et les offrir łŢ son public friand de belles et grandes voix! Pour souligner ses 30 ans, la compagnie met au programme pas moins de 30 airs choisis du rłępertoire lyrique parmi les prłęfłęrłęs du public lors de la 14e łędition du Gala błęnłęfice de l'Opłęra de Montrłęal, sous la prłęsidence d'honneur de madame Jacqueline Desmarais. Le Gala fera łęgalement entendre les gagnants du projet Apłęro łŢ l'opłęra pour la premił«re fois sur notre scł«ne. Il sera captłę par Espace musique, diffuseur officiel, pour diffusion ultłęrieure sur les ondes d'Espace musique et de la webradio d'Espace classique de Radio-Canada et fera l'objet d'un coffret double sous łętiquette ATMA Classique.


łÔvłęnement toujours trł«s attendu du public, le Gala se tiendra le dimanche 6 dłęcembre 2009 łŢ 14 h łŢ la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, en prłęsence de 25 artistes lyriques canadiens. Alain Trudel dirigera l'Orchestre Młętropolitain ainsi que le Chëýur de l'Opłęra de Montrłęal. Un hommage posthume sera rendu łŢ cette occasion au pł«re Fernand Lindsay, csv.

Ce rendez-vous des amoureux du chant offrira un florilł«ge des plus grands airs d'opłęra, duos et ensembles choisis du rłępertoire opłęratique parmi les favoris du public. Les plus belles voix d'ici, des habitułęs de notre scł«ne łŢ de nouveaux artistes, incluant des talents lyriques de la relł«ve qułębłęcoise, fouleront la scł«ne dans la peau des personnages vibrants que le talent des grands compositeurs a animłęs. Parmi les compositeurs au programme : Verdi, Wagner, Mozart, Puccini, Donizetti, Strauss, Massenet, Gounod, Leoncavallo, Gershwin, Tchaikovski, Handelĺ─Â

Les artistes prłęsents cette annłęe : Phillip Addis, Pascale Beaudin, Antoine Błęlanger, Caroline Bleau, Layla Claire, Gianna Corbisiero, Gregory Dahl, łÔtienne Dupuis, Aaron Ferguson, Marianne Fiset, Lyne Fortin, Simon Gfeller, Marc Hervieux, Randall Jakobsh, Aline Kutan, Marianne Lambert, Gałętan Laperrił«re, Marie-Josłęe Lord, Stephanie Marshall, Allyson McHardy, Aaron St. Clair Nicholson, Raphał┤lle Paquette, Annamaria Popescu, Nora Sourouzian, Alexandre Sylvestre, et les gagnants du projet Apłęro łŢ l'opłęra.

Maestro Alain Trudel dirigera le Chëýur de l'Opłęra de Montrłęal et l'Orchestre Młętropolitain. Alain Trudel jouit d'une rłęputation de musicien hors-pair. Chef titulaire du CBC Radio Orchestra et principal chef invitłę du Victoria Symphony Orchestra, il est łęgalement le chef du Toronto Symphony Youth Orchestra, en plus d'łütre directeur musical et chef de l'Orchestre symphonique de Laval. Il a łętłę invitłę łŢ diriger de nombreux orchestres ici et ailleurs, parmi lesquels le Toronto Symphony Orchestra, le Vancouver Symphony Orchestra, l'orchestre du Centre National des Arts, Les Violons du Roy, l'Orchestre Młętropolitain, le City Chamber Orchestra of Hong Kong, l'Orquestra Sinfonica de Guatemala, le Tokyo Metropolitan Chamber Orchestra, le Northern Sinfonia au Royaume-Uni et l'Orchestre de Saint-Płętersbourg. Dernił«re prłęsence łŢ l'OdM : La flł¬te enchantłęe (novembre 2009).


Intronisation au Panthłęon canadien de l'art lyrique

Le Gala rend un hommage vibrant łŢ une personnalitłę lyrique qui a marqułę le monde de l'opłęra au Canada. Cette annłęe, les honneurs reviendront, łŢ titre posthume, au pł«re Fernand Lindsay, csv, qui sera intronisłę au Panthłęon canadien de l'art lyrique de l'Opłęra de Montrłęal, rejoignant les 51 membres intronisłęs łŢ ce jour, et soulignant ainsi son talent et son grand rayonnement sur la scł«ne nationale et internationale.

PłÓRE FERNAND LINDSAY

Fernand Lindsay nałĂt łŢ Trois-Pistoles en 1928, dans une famille oł╝ la culture tient une place de choix. Le jeune Fernand dłębute l'apprentissage du piano łŢ l'łóge de 5 ans et touche l'orgue dł«s l'łóge de 10 ans. C'est en captant des łęmissions de musique classique sur le poste de radio familial qu'il dłęcouvre un univers fascinant, la passion de toute une vie. Aprł«s des łętudes au Słęminaire de Rimouski oł╝ il se met łŢ l'łętude de la clarinette et se joint łŢ l'orchestre du collł«ge, il suit les conseils de son oncle Georges Lindsay, organiste łŢ la Cathłędrale de Montrłęal et directeur du Conservatoire de Chicoutimi qui lui suggł«re de poursuivre ses łętudes au Słęminaire de Joliette; l'institution reprłęsentera pour lui une łęcole de rłüve pour tout musicien aspirant łŢ une carrił«re professionnelle.

La Sociłętłę des concerts et la Sociłętłę des amis du Słęminaire donneront l'occasion łŢ Fernand Lindsay d'entendre des solistes de rłęputation internationale dont Pierrette Alarie et le cłęlł«bre tłęnor italien Tito Schipa. Le Słęminaire de Joliette, en raison de la prłęsence des Clercs de Saint-Viateur, est un milieu propice łŢ la dłęcouverte et łŢ l'exploration de la culture sous toutes ses formes. Pour s'assurer une place au sein de l'orchestre du Słęminaire, Fernand łętudie aussi le basson et perfectionne sa technique łŢ Montrłęal auprł«s de Louis Letellier, membre de l'orchestre de la NBC dirigłę alors par l'illustre Arturo Toscanini.

Passionnłę de musique, il est aussi un ardent sportif. Fernand et son frł«re s'adonnent łŢ la pratique du hockey, mais excellent vraiment au tennis.

Jamais Fernand Lindsay n'a songłę łŢ faire carrił«re dans la musique. Sa mission sera plutłąt d'en apprłęcier l'łęcoute pour pouvoir ensuite mieux la partager avec d'autres. Suivant l'exemple de ses małĂtres il choisit de devenir Clerc de Saint-Viateur. Č┤ Ces professeurs avaient dłęjłŢ crłęłę une tradition, avoue-t-il, j'ai tout simplement voulu poursuivre ce qu'ils avaient commencłę Ȭ. Il est ordonnłę prłütre en 1953 et se voue principalement łŢ l'enseignement. Qu'il s'agisse du franł▀ais, du latin, de l'histoire, de la philosophie ou de la littłęrature musicale, le pł«re Lindsay s'y adonne en płędagogue passionnłę. Animateur inspirłę, il fonde le Club Bartok dans le but d'initier les pensionnaires łŢ la musique classique.

En 1963, aprł«s 10 ans d'enseignement et une licence en philosophie, la communautłę propose au pł«re Lindsay de se spłęcialiser łŢ Paris, łŢ la Sorbonne. Avant le dłębut de ses łętudes, il dispose de trois mois qu'il met łŢ profit en faisant une tournłęe des festivals de musique. Il va łŢ Salzbourg oł╝ il vit, selon ses propres mots Č┤ le choc de sa vie Ȭ lorsqu'il assiste łŢ des reprłęsentations de La flł¬te enchantłęe, de Cosi fan tutte et du Chevalier łŢ la rose. Quelques jours plus tard, łŢ Bayreuth, il se plonge dans l'univers wagnłęrien oł╝ il assiste aux reprłęsentations de Parsifal, des MałĂtres chanteurs de Nuremberg et la tłętralogie. Puis suivront des voyages łŢ Munich et łŢ Vienne. Ce płęriple musical laisse des traces profondes chez ce jeune homme de 35 ans. DłęjłŢ directeur des Jeunesses musicales de Joliette depuis 57, il rłüve que ce programme se prolonge par une słęrie de concerts. Il devra attendre 12 ans avant que prenne naissance l'embryon de ce qui deviendra un jour le Festival international de Lanaudił«re. Il fonde le camp musical de Lanaudił«re en 1967 pour rłęcompenser les gagnants du Festival-Concours de Musique institułę en 1962. Le Festival international de Lanaudił«re, quant łŢ lui, est officiellement fondłę en 1977 ; il en sera le Directeur artistique jusqu'łŢ la fin de sa vie. La suite d'artistes de rłęputation internationale łŢ avoir participłę au festival est impressionnante. Une programmation de qualitłę aura permis aux młęlomanes de voir et d'entendre les James Morris, Cecilia Bartoli, Wilhelmenia Fernandez, Renata Scotto, Karita Mattila, Dimitri Hvorostovsky, et Gwyneth Jones pour ne citer que ceux-lłŢ.

Le pł«re Fernand Lindsay aura pendant plus de 40 ans contribułę łŢ faire de la rłęgion de Joliette une capitale musicale. Son histoire est celle d'un homme qui s'est donnłę pour mission de promouvoir la musique, de la faire dłęcouvrir et d'en assurer le rayonnement. Ses qualitłęs de płędagogue et de visionnaire sont un exemple pour nous tous. Fier de ses nombreuses rłęussites, le pł«re Lindsay a nłęanmoins conservłę une attitude humble face łŢ son grand succł«s. Combiner modestie, simplicitłę, głęnłęrositłę, dłętermination et rłęussite en auront fait un łütre extraordinaire, un głęant de la musique au Qułębec et un ambassadeur culturel de la plus haute tenue.

Č┤ La musique est une des plus belles choses qui soit. VoilłŢ peut-łütre, disait-il, le vrai visage de Dieu. Ȭ

Opłęra de Montrłęal
Le Gala ĺ─ý 14e łędition
Dimanche 6 dłęcembre 2009 łŢ 14 h
Salle Wilfrid-Pelletier ĺ─ý Place des Arts
25 chanteurs, le Chëýur de l'Opłęra de Montrłęal et l'Orchestre Młętropolitain,
sous la direction d'Alain Trudel.
prłęcłędłę de l'intronisation au Panthłęon canadien de l'art lyrique du pł«re Fernand Lindsay, csv.
Billets : 49 $, 76 $, 106 $, 136 $ + (taxes et redevance comprises)
Billetterie PdA : (514) 842-2112

500 VIP* - CONTACTER MONIQUE DENIS : 985.2222, poste 2221
*un reł▀u de charitłę est remis

Production łŢ venir : Tosca de Puccini
Production 30e anniversaire
Le 30 janvier et les 3, 6, 8, 11 fłęvrier 2010 łŢ 20 h et 13 fłęvrier 2010 łŢ 14 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.
Paul Nadler dirige l'Orchestre młętropolitain

Labels:

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home