LSM Newswire

Tuesday, September 22, 2009

Orchestre Symphonique de Laval-Anton Kuerti-concert du mercredi 30 septembre

Beethoven, Tchałěkovsky et Anton Kuerti
Pour un concert d'ouverture magistral!
Le mercredi 30 septembre łŢ 20 h

Lavalĺ─ý L'Orchestre symphonique de Laval inaugure avec faste sa 24e saison en prłęsentant le Concerto pour piano et orchestre no 5 en mi błęmol majeur, op. 73, de Beethoven et une ëýuvre choisie par le public, l'imposante Symphonie no 5 en mi mineur, op. 54, de Tchałěkovsky. Cette ëýuvre a łętłę dłęsignłęe, au printemps 2009, comme le Č┤ Coup de cëýur Ȭ du public dans le cadre d'un sondage visant łŢ connałĂtre la pił«ce que l'auditoire aimerait entendre lors du premier concert de la saison 2009-2010. Chose promise, chose due! Le public de l'OSL aura non seulement la chance d'entendre cette ëýuvre grandiose, mais aussi le privilł«ge d'une rencontre avec Anton Kuerti, celui que le Fanfare Magazine considł«re comme le plus grand pianiste vivant! Ce grand concert sera prłęsentłę le mercredi 30 septembre łŢ 20 h, łŢ la salle Andrłę-Mathieu de Laval. Alain Trudel vous donne rendez-vous pour sa confłęrence d'avant-concert dł«s 19 h 15.

Anton Kuerti

Le pianiste Anton Kuerti est nłę en Autriche, a grandi aux łÔtats-Unis et a vłęcu la majeure partie de sa vie adulte au Canada. Jeune surdoułę, il n'a que 11 ans lorsqu'il interprł«te le Concerto de Grieg avec Arthur Fiedler, et il est encore aux łętudes lorsqu'il remporte le prestigieux et convoitłę Prix Leventritt. Anton Kuerti a joułę dans 39 pays, dont le Japon et la Russie, ainsi que dans la plupart des pays europłęens. Il s'est łęgalement produit avec les principaux orchestres et chefs d'orchestre des łÔtats-Unis. Son vaste rłępertoire compte quelque 50 concertos, dont l'une de ses propres compositions, et il est l'un des artistes contemporains ayant rłęalisłę le plus d'enregistrements, dont l'intłęgrale des concertos et sonates de Beethoven. Au Canada, Anton Kuerti s'est produit avec tous les orchestres professionnels et devant 140 communautłęs, d'un ocłęan łŢ l'autre. Il a, entre autres, donnłę 39 concerts avec l'Orchestre symphonique de Toronto. Anton Kuerti a, de plus, participłę łŢ de nombreux festivals importants et a dłęmontrłę, łŢ plusieurs occasions, une endurance remarquable en interprłętant les cinq concertos de Beethoven et la Fantaisie chorale, ou les cinq dernił«res sonates pour piano de Beethoven, en un seul long concert. ł─ titre de chambriste, il a collaborłę avec certains des plus influents artistes de la scł«ne internationale, tels Gidon Kremer, Yo-Yo Ma, Janos Starker et avec les quatuors Cleveland, Guarneri, Saint-Laurent et Tokyo.

Officier de l'Ordre du Canada, il a reł▀u de nombreux doctorats honorifiques et, en 2008, le Prix du Gouverneur głęnłęral, le plus grand honneur qui puisse łütre dłęcernłę łŢ un artiste canadien des arts de la scł«ne. ł─ noter qu'Anton Kuerti est łęgalement professeur, compositeur, organisateur de concerts et directeur artistique.

AU PROGRAMME

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Concerto pour piano et orchestre no 5 en mi błęmol majeur, op. 73, Č┤ Empereur Ȭ, 1809
Soliste : Anton Kuerti

C'est en 1792 que Beethoven arrive łŢ Vienne pour y łętudier la composition auprł«s de grands małĂtres. Ville de musique, s'il en est une en cette fin du XV111e sił«cle, Beethoven ne tarde pas łŢ se faire un nom, et l'aristocratie, łęprise de musique, se presse łŢ ses concerts. Dł«s lors, les portes des grandes familles viennoises s'ouvrent devant lui et son avenir de musicien semble assurłę. Quelques annłęes plus tard cependant, en 1800, des symptłąmes inquiłętants se manifestent au point qu'ils ne peuvent plus łütre ignorłęs : Beethoven devient sourd. Le musicien est dłęvastłę et envisage un moment de se suicider. Il rłędige alors le cłęlł«bre Testament d'Heiligenstad dans lequel il confie son dłęsespoir. Reprenant ses esprits, il transformera ce młęchant coup du sort en destin : il sera compositeur coł¬te que coł¬te. Le Concerto no 5 a łętłę composłę au cours de l'annłęe 1809, au moment oł╝ les troupes de Napolłęon assił«gent Vienne. Au mois d'octobre, la signature du traitłę de paix de Vienne permet łŢ Beethoven d'achever l'łęcriture de la partition dłęlaissłęe durant les bombardements. L'ëýuvre est dłędiłęe łŢ l'archiduc Rodolphe, fils de l'empereur Lłęopold II d'Autriche et protecteur du musicien. Le concerto a łętłę crłęłę le 28 novembre 1810 łŢ Leipzig par l'orchestre du Gewandhaus. La surditłę du compositeur łętant trop avancłęe, la partie du soliste est alors interprłętłęe par le pianiste Friedrich Schneider. Partisan des idłęes de la Rłęvolution franł▀aise, Beethoven a profondłęment incarnłę ces principes dans sa musique. Dans son ultime concerto pour piano, il n'est pas exagłęrłę de dire que le soliste dialogue avec toute la masse sonore de l'orchestre en toute libertłę, łęgalitłę et fraternitłę.

ENTRACTE

Piotr Ilyitch Tchałěkovsky (1840-1893)
Symphonie no 5 en mi mineur, op. 54, 1888

Musicien indłęniablement russe, Tchałěkovsky n'en est pas moins influencłę par la forme et les techniques de composition occidentales. Curieux, łęclectique, il touche łŢ tous les genres musicaux avec beaucoup de succł«s : opłęra, concerto, musique de chambre. En 1876, il compose le Lac des cygnes et crłęe ainsi le ballet symphonique. Tchałěkovsky a łęcrit six symphonies auxquelles on se doit d'ajouter Manfred, cette autre symphonie, bien qu'elle n'en porte pas le titre. Si les trois premił«res symphonies s'avł«rent de facture plus classique quant łŢ leur inspiration, les trois dernił«res nous font entrer dans l'univers psychologique du compositeur et renvoient łŢ des idłęes extramusicales comme l'obsession du destin. Ce thł«me du fatum, que l'on entend justement ici, et ce, dł«s le dłębut du premier mouvement, traversera les quatre mouvements de l'ëýuvre. La Symphonie no 5 fut crłęłęe łŢ Saint-Płętersbourg le 5 novembre 1888, sous la direction du compositeur.

Concert : 30 septembre łŢ 20 h, salle Andrłę-Mathieu
Le concert est une prłęsentation de Protectron.
Les billets pour ce concert sont disponibles
En ligne : www.salleandremathieu.com
Au guichet de la salle Andrłę-Mathieu : 475, boul. de l'Avenir, Laval
Par tłęlłęphone, billetterie de la salle Andrłę-Mathieu : (450) 667-2040
Via le Rłęseau admission : (514) 790-1245

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home